Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Camp de Sûreté






Les camps de sûreté sont les casernements principaux du niveau régimentaire de Forteresse. Ils sont par principe proches de la LPR , tout au plus à 1 ou 4 kilomètres de celle-ci.

Les camps de sûreté sont pratiquement tous conçus selon les mêmes principes, défini dans la "Notice sur l'organisation d'un quartier de casernement pour troupes dites "de forteresse" stationnant dans les Régions Fortifiées" du 13 Février 1930.

On y trouve deux zones de vie distinctes, le quartier de troupe proprement dit et les cités cadres (en principe une, mais parfois deux - une pour les sous-officiers et une pour les officiers), auxquelles s'ajoutent des organisations annexes lié au camp de sûreté, à savoir le stand de tir et la poudrière.

Il existe deux plans types standards pour le casernement des troupes, définis par la notice du Génie :

  • le n°1 est utilisable quand les terrains disponibles sont en largeur. Il est organisé avec les secteurs techniques latéralement par rapport aux logements.

  • le n°2 est utilisable quand les terrains disponibles sont en profondeur. Il est organisé avec les secteurs techniques en arrière des quartiers de logement.


  • En pratique, ces plans types sont comme toujours indicatifs et permettent

    Dans le casernement troupe, on trouve :

  • Un noyau central construit en priorité, avec les organisations suffisantes à la compagnie de sûreté de temps de paix du sous-secteur.

  • Les quartiers pour compagnies et la batterie d'artillerie complétant le noyau central jusqu'à effectif à loger équivalent à un bataillon en temps de guerre, avec cuisine, réfectoire et locaux sanitaires. Ces organisations ont la plupart du temps été construites dans un 2e temps.

  • Un secteur de support technique et logistique


  • Il existe donc plusieurs bâtiments à vocation de logement implantés autour d'une cour de rassemblement. Un bâtiment de logement est conçu pour accueillir une compagnie complète, avec locaux communs et dortoirs.

    Les bâtiments de support ou logistiques comportent :
    - une ou des cuisine/réfectoires pour hommes et sous-officiers
    - des bureaux administratifs
    - un mess-hôtel pour officiers permettant d'accueillir les visiteurs,
    - l'infirmerie,
    - un poste de police d'entrée avec locaux disciplinaires, un bâtiment de service à l'entrée.
    - des magasins, blocs douche, latrines, postes de police et de garde, garages à véhicules, hangars d'artillerie, stockages…
    - un incinérateur à déchets, des lavoirs et séchoirs…
    - un château d'eau

    Le tout est usuellement complété d'un terrain de manœuvre.



    Page n° 1000765 mise à jour le 29/03/2020 - © wikimaginot.eu 2020




    Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
    Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

    Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
    Nous contacter au bas de cette page
    pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

    Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu