Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Aciéries et Forges de Firminy

(Firminy)






La société anonyme des Aciéries et Forges de Firminy était l'une des grandes sociétés métallurgiques de l'entre deux guerres en France. Elle a fourni des cuirassements pour l'équipement de la position fortifiée.


Historique

La société François-Félix Verdié et Cie crée à Firminy dans la Loire en 1854 fut transformée en 1867 en société anonyme des Aciéries et Forges de Firminy (Loire).

Aciéries et Forges de Firminy

Aciéries et Forges de Firminy
L'usine de Firminy



Spécialisée dans les produits forgés et la métallurgie, elle est alors installée à Firminy et alentours et a par la suite cherché de nouvelles implantations plus rentables pour s'agrandir.

En 1911, elle lance la construction de l’usine des Dunes (Leffrinckoucke - Nord), dans un secteur bien desservi au niveau transports, où la main d'oeuvre est bon marché et les terrains accessibles.

Aciéries et Forges de Firminy

Aciéries et Forges de Firminy
L'usine des Dunes à Leffrinckoucke



En 1916-1920, elle construit l’usine hydraulique de Saint-Chély-d’Apcher (Lozère), spécialisée dans la production de tôles fines et de ferro-alliage.

Aciéries et Forges de Firminy

Aciéries et Forges de Firminy
L'usine hydraulique de Saint-Chély-d’Apcher



Après la première guerre mondiale, la société anonyme des Aciéries et Forges de Firminy créé de nombreuses filiales et prend des participations dans d'autres groupes industriels et financiers.

A l'instar de la plupart des entreprises de ce secteur, la crise de 1929 la touche de plein fouet et lui impose une restructuration complète ainsi que le recours au soutien de la Banque nationale de crédit.

La reprise des activités se fait sentir dés 1936 et la situation financière se rétablit.

La seconde guerre mondiale mettra en pause cette reprise et les usines subiront de sérieux dégâts tant à Firminy qu’à Dunkerque. Le groupe reprend son souffle et se rétablit dés la libération, ce qui lui permettra de solder l'ensemble de ses dettes dés 1947.

En 1954 les Aciéries et forges de Firminy s'associent avec la Compagnie des forges et aciéries de la marine et Saint-Étienne (1), Dorian-Holtzer Jackson & Cie, les Établissements Jacob Holtzer, l'Usine de la Loire et créent une nouvelle structure   nommée Compagnie des ateliers et forges de la Loire  (CAFL). Les Aciéries et forges de Firminy détiennent 38% du capital avec comme apport l'usine de Firminy.
Cette association mettra quelques années pour se concrétiser.

En 1956, elle participe à la création de la Société Dunkerquoise de Sidérurgie et lui apporte en 1959 l'usine des Dunes dont elle continue à gérer l'exploitation. Elle se retire de la Société Dunkerquoise de Sidérurgie en laissant Usinor comme principal actionnaire. En contrepartie, Usinor s'engage à recéder l'usine des Dunes à la CAFL.

En 1960, la Société des aciéries et forges de Firminy apporte son usine de Saint-Chély-d’Apcher au capital de la CAFL dont elle devient alors le principal actionnaire.
Devenue une société financière, elle fusionne ensuite avec la Compagnie des Forges et Aciéries de la Marine et de Saint- Étienne pour former la Compagnie des Forges et Aciérie Marine de Firminy et de Saint- Étienne.

CAFL fusionnera avec la Société des Forges et Ateliers du Creusot (SFAC) pour donner naissance au groupe Creusot-Loire en 1970
La liquidation judiciaire de Creusot-Loire a été prononcée le 12 décembre 1984


Production

La société anonyme des Aciéries et Forges de Firminy a produit un grand nombre de produits métallurgiques brut ou usinés.

A son catalogue ont figuré des enclumes, marteaux, masses, essieux ferroviaires, rails de chemin de fer, ressortis et système de suspension pour l'automobile et le ferroviaire ainsi que des canons et autres armements.

Elle a fourni un grand nombre de cuirassements dans le cadre de la création de la ligne MAGINOT. On leur doit entre autres la fourniture d'un certain nombre de cuirassements pour la tourelle démontable par éléments STG mle 35-37 .






1- La Compagnie des forges et aciéries de la marine et Saint-Étienne est crée en 1952, elle résulte de la fusion de la Compagnie des forges et aciéries de la Marine et d'Homécourt avec la Compagnie des aciéries de Saint-Étienne,




Sources :

Archives municipales de Saint-Etienne
Archives nationales
Wikipedia




Rédaction initiale :

Pascal Lambert





Page n° 1000814 mise à jour le 12/05/2020 - © wikimaginot.eu 2020




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu