Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot

Transmetteur d'ord...



Ateliers Jules Carpentier

(CARPENTIER)






Jules Carpentier (1851-1921) sort diplômé de Polytechnique en 1873 et intègre le Corps des Ingénieurs des Manufactures de l’Etat. Devenu ingénieur en chef adjoint de la société ferroviaire PLM, il rachète en 1878 les ateliers du célèbre constructeur Heinrich Daniel Rumkorff au décès de ce dernier.

Les Ateliers Ruhmkorff - J. Carpentier, Ingénieur Constructeur sont alors établis rue Champollion à Paris et déménageront ensuite 20 rue Delambre à Paris

Ateliers Jules Carpentier

Électromètre apériodique à miroir et suspension
Ateliers Jules Carpentier



Les Ateliers Ruhmkorff - J. Carpentier, Ingénieur Constructeur reprennent les fabrications de Ruhmkorff et se spécialisent dans l’ingénierie scientifique et la fabrication d’appareils de précision alliant la mécanique de précision, le magnétisme, l’électricité et l’optique.
Jules Carpentier collaborera avec d’autres scientifiques de son époque comme Marcel Deprez et Arséne d’Arsonval.

En 1908, Jules Carpentier s’associe avec Gaiffe et Rochefort pour créer la Compagnie Générale de Radio-télégraphie (CGR) qui équipera nombre de stations de radio en émetteurs de forte puissance.


Ateliers Jules Carpentier

Voltmètre-wattmètre de précision
Catalogue Carpentier 1920



En 1921, suite au décès de Jules Carpentier la structure est transformée en société anonyme et la raison sociale devient Société Anonyme des Ateliers Jules Carpentier.
Jean, son fils et Louis Joly, son gendre, font partie du conseil d’administration

La société connait des difficultés financières à la fin des années 30 et une partie de ses activités sont semble t-il cédées en 1939 à la Société Anonyme des Industries Radioélectriques (SADIR) spécialisée en électronique militaire fondée en 1937 pour répondre aux besoins de l'Armée de l'Air et de la Marine en matériel de radiotélégraphie et les prémices du radar

En 1940, ses bureaux sont établis 3 rue Lord Byron à Paris et la production est assurée au 46 - 52 Rue Arago, Puteaux (Seine)

Les Ateliers Jules Carpentier fusionnent en 1943 avec la SADIR et donnent naissance à la société Sadir-Carpentier spécialisée dans l’électronique militaire sous l’égide du groupe Brandt.
La société déménage en 1951 à Issy-les-Moulineaux.

SADIR-CARPENTIER

Photo
Triode SADIR A65



Cette société sera finalement absorbée par le groupe Thomson-CSF en 1957.


Production:

Les Ateliers Jules Carpentier ont produit de nombreux systèmes de mesure électriques et-ou magnétiques , des systèmes optiques et de télégraphie (relais et télé-imprimeurs Baudot).
On leur doit aussi un système d’enregistrement audio, le Mélographe et son pendant pour le reproduction audio, le Mélotrope ainsi que des appareils de photographie, discipline à laquelle Jules Carpentier vouait une véritable passion.

Dans le domaine militaire, on notera la fabrication d’appareils de radiotélégraphie militaire pour Gustave Ferrié au début du 20 siècle puis de périscopes de sous-marins lors du premier conflit mondial.

Dans le cadre de l’équipement de la fortification Maginot, les Ateliers Jules Carpentier ont fournit les transmetteurs d’ordres Carpentier utilisés dans les blocs d’artillerie





Redaction

Pascal Lambert 2020




Sources :

Université de Strasbourg et CNRS
Conservatoire Numérique des Arts et Métiers
USarchives.org
Radiomuseum
John’s Radio Web






Page n° 1000825 mise à jour le 07/06/2020 - © wikimaginot.eu 2020


Transmetteur d'ord...


Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu