Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




36° Division d'Infanterie

(36° DI)








Généralités

La 36° Division d'infanterie est une division d’active de Type Nord-Est. Elle a été positionnée en renforcement des secteurs d’Elzange (Secteur Fortifié de Thionville) en octobre-novembre 1939 puis du secteur d’Aumetz (Secteur Fortifié de la Crusnes) de janvier à avril et enfin du secteur d’Angevillers (SFT) dans la seconde moitié d’avril 1940 avant d'être repositionnée début Mai dans l'Aube dans la cadre de la 9° puis 2° Armée.



Unités organiques à la mobilisation

Etat-Major

- Commandement de la division : Général de division AUBLET à partir du 2 septembre
- Chef d'Etat Major : Lt-Col SOULET
- Commandant de l'artillerie divisionnaire : Col TISNES
- Commandant de l'infanterie divisionnaire : général de brigade KLOPFENSTEIN, puis (à partir du 3 janvier 1940) Col BARTHE

Infanterie

- 14° RI (Régiment d'Infanterie) : Col BEKER
- 18° RI (Régiment d'Infanterie) : Col BLIN, puis Lt Col PERIER D’HAUTERIVE (à partir du 26 avril 1940)
- 57° RI (Régiment d'Infanterie) : Col DUCHE, puis Lt Col SINAIS (à partir du 1er novembre 1939)
- 13° Compagnie de pionniers du 18° RI
- 14° Compagnie divisionnaire antichars du 57° RI

Cavalerie :

- 39° GRDI (Groupe de Reconnaissance de Division d'Infanterie) : Lt Col DE FONTANGES, puis Lt Col ROMAN-AMAT (à partir du 2 juin 1940)

Artillerie :

- 24° RAD (Régiment d'Artillerie Divisionnaire) : Col PONCET, puis Lt Col GOSSART (à partir du 29 janvier 1940)
- 224e RALD (Régiment d’Artillerie Lourde Divisionnaire) : Lt Col PERES, puis Cdt HARISPE (à partir du 16 septembre 1939) et Lt Col COLMANT (à partir du 4 janvier 1940)
- 10° Batterie divisionnaire antichar du 24°RAD (sur canons de 75 remplacés en novembre par des 47)
- 36° Compagnie d’ouvriers
- 36° Section de munitions hippomobile
- 236° Section de munitions automobile

Génie

- 36° Bataillon de sapeurs-mineurs (dissous le 16 novembre 1939, les compagnies de sapeurs mineurs 36/1 et 36/2 deviennent autonomes)


Transmissions

- Compagnie télégraphique 36/81
- Compagnie automobile radio 36/82

Train

- Compagnie hippomobile télégraphique 38/18
- Compagnie automobile radio 136/18

Intendance

- 36° Groupe d'Exploitation Divisionnaire


Santé :

- 56° Groupe Sanitaire Divisionnaire

Centre d’instruction :

- Centre d’instruction divisionnaire n° 36(formé en janvier 1940
- Batterie de 25 CA 708/409 (à partir du 11 mai 1940)


Unités de rattachement de la 36° DI

Tableau situation 36° DI




Localisation du PC de Division

Tableau situation 36° DI




Unités constituantes et rattachées à la Division

Tableau situation 36° DI




Tableau situation 36° DI




Historique succinct

En temps de paix, la 36° DI dont le siège était à Bayonne comprenait les :
- 14° RI à Toulouse
- 18° RI à Pau (2 Btns) et Bayonne (1 Btn)
- 57° RI à Bordeaux
- 24° RAC à Tarbes
- L’EM de l’infanterie divisionnaire était à Bordeaux et celui de l’artillerie à Tarbes
Les troupes ont été réunies au début du mois d’aout 1939 dans la région d’Hasparren (64).

Entre le 6 et le 9 septembre, la DI fait mouvement sur Sainte-Menehould puis dans la région de Verdun et Etain
Dans la nuit du 25 au 26 septembre, la DI fait mouvement vers la Moselle, dans la région d’Uckange
Entre le 28 septembre et le 1er octobre elle relève la 12° DIM dans le secteur d’Elzange (secteur Est du CAC) en en avant de la Ligne du Secteur Fortifié de Thionville
Le 167° RIF (SFT) et le 318° RAP lui sont rattachés entre le 2 octobre et le 19 novembre.

Le 16 octobre, le 39° GRDI est engagé localement sur le Schneeberg au-dessus d’Apach, avant d’être remplacé en partie, dès le lendemain, par le 63° GRDI (56° DI) et enfin par le 24° GRDI (22° DI) le 3 novembre.
Entre le 20 et le 22 novembre, la division est relevée par la 1° DINA et va se regrouper dans la région de Rombas.

Entre le 12 et le 16 janvier 1940, la 36° DI va relever la 10° DI dans le secteur d’Aumetz (SF Crusnes).
Le dispositif comprend trois sous-secteurs :
- Crusnes (sous les ordres du Cdt du 128° RIF) avec 1 Btn du 128° RIF et 2 Btns du 18° RI
- Aumetz (sous les ordres du Cdt du 14° RI) avec 1 Btn du 128° RIF et 2 Btns du 14° RI
- Boulange (sous les ordres du Cdt du 57° RI) avec 1 Btn du 128° RIF et 2 Btns du 57° RI
La 36° DI stationne dans ce secteur jusqu’au 9 avril quand commence sa relève par la 20° DI.

Le 15 avril, la 36° prend position dans le secteur d’Angevillers, entre Ottange et Kanfen (exclu), entre les 20° DI à l’ouest et 56° DI à l’est. Elle est relevée dans ce secteur les 29-30 avril sous la forme d'une extension du front des 20° et 56° DI.

Après regroupement dans la région de Conflans-en-Jarnisy (54) entre le 1er et 3 mai, la 36° DI fait mouvement vers le front de l’Aisne. Elle prend position le 16 mai sur le canal latéral de l’Aisne et le canal des Ardennes vers Attigny, Le Chesne et Vouziers.
La division se maintiendra dans cette région jusque vers le 12 juin. Elle se repliera vers le sud jusqu’à sa capture les 20 et 21 juin dans la région de Charmes (54).



Rédaction initiale :

Michel TEITEN - 24/02/2021



Sources

Grandes Unités de l’Armée Française Tome 2 - SHD
JMO 36° DI - SHD carton 32N204




Secteur(s) concerné(s) :SFC SFT




Page n° 1000875 mise à jour le 28/02/2021 - © wikimaginot.eu 2021




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu