Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Bataillon de Mitrailleurs

(BM)






Les Bataillons de Mitrailleurs sont des unités de réserve générale mobilisées à la déclaration de guerre et laissés comme unités indépendantes sous la responsabilité directe des armées. Ils seront pour l'essentiel affectés aux SF pour renforcer les positions défensives.

La composition classique d'un bataillon de mitrailleurs est la suivante :
- Etat Major et section de commandement
- CHR (Compagnie Hors Rang)
- 1 CEFV (Compagnie d'Engins et de Fusiliers-Voltigeurs) dotées de 6 FM, 9 canons de 25 AC, 6 mortiers de 81
- 3 CM (Compagnies de Mitrailleurs) dotées chacune de 9 FM et 12 mitrailleuses

1er Bataillon de Mitrailleurs
Créé à Dunkerque fin août 1939, affecté au S.F. de Maubeuge (ligne Maginot), capturé à Lille le 01/06/1940

2e Bataillon de Mitrailleurs
Créé à Soissons fin août 1939, placé en réserve puis affecté à la 4e D.I., dissous à Prayssas (47) en août 1940.

3e Bataillon de Mitrailleurs
Créé à Laon fin août 1939, affecté à la 102e D.I.F. (ligne Maginot), capturé dans les Ardennes le 16/05/1940

4e Bataillon de Mitrailleurs
Créé à Beauvais fin août 1939, affecté au S.F. de Montmédy (ligne Maginot), capturé dans la Meuse le 18/06/1940

5e Bataillon de Mitrailleurs
Créé à Dijon fin août 1939, affecté au S.F. de la Sarre (ligne Maginot), se replie sur ordre vers les Vosges le 15/06/1940 après avoir fait face à une grosse offensive allemande (opération Tiger), capturé dans les Vosges le 22/06/1940

6e Bataillon de Mitrailleurs
Créé à Albertville fin août 1939, affecté au S.F. de Savoie (ligne Maginot Alpine), dissous à Pontcharra (38) le 28/07/1940
- Apparaît parfois sous le sigle de Bataillon de Chasseurs Mitrailleurs (B.C.M.)

7e Bataillon de Mitrailleurs

Le bataillon a été formé à Montélimar le 27/08/1939. Envoyé en réserve de la 8e armée le 30/08/1939. Il occupe divers emplacements dans la position Rhin Amont (Secteur fortifié Altkirch). A partir du 25 Mars 1940, il passe à la 105° DIF (ex secteur fortifié de Mulhouse).
L'essentiel du bataillon est capturé dans le Haut-Rhin vers Mollau et Rouge-Gazon après avoir commencé un repli du 15 au 19/06/1940
Aux archives fédérales de Berne se trouve un rapport (cote E5716-3) du 2e corps d'armée suisse surveillant la frontière. le rapport de la journée du 19/06/1940 fait état du passage en Suisse de 150 à 200 hommes. La lecture attentive des archives au SHD fait état du passage de 202 soldats et 5 officiers pour le passage en Suisse le 19/06/1940.


8e Bataillon de Mitrailleurs

Le 8e BM a été également formé le 27/08/1939 à Belley. Il cantonne début septembre aux environs de Dannemarie puis monte en ligne dans le SF Mulhouse à compter du 09/09/1939.
Jusqu'au 24/05/1940, il tient divers emplacements dans le sous-secteur de Schlierbach du SF Mulhouse. A cette date il se trouve affecté dans le sous-secteur du Puits du SF Mulhouse. Après avoir reçu l'ordre de repli, et après quelques combats, l'unité est faite prisonnière aux environs de Bollwiller/Cernay. Des éléments ayant échappé à la capture se replieront avec les reste de la 105° DIF vers Rouge-Gazon.


9e Bataillon de Mitrailleurs
Créé à Pont-Saint-Esprit fin août 1939, affecté au S.F. des Alpes-Maritimes (ligne Maginot Alpine), dissous dans le Var le 30/07/1940

10e Bataillon de Mitrailleurs
Créé à Tarascon fin août 1939, affecté au S.F. des Alpes-Maritimes (ligne Maginot Alpine), dissous dans le Var le 30/07/1940

11e Bataillon de Mitrailleurs
Créé à Tarascon fin août 1939, affecté à la 71e D.I. puis à la 55e D.I., dissous à Verdun le 24/05/1940, le reliquat entre dans la composition du 59e R.I. (type léger).

Source :FranceGenWeb, archives du SHD et archives militaires de Berne



© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 11/03/2019



Fils de discussion



date de création du 7e BM
2 messages, le dernier est de jolasjm le 11/03/2019