Haut de la page
Bas de de la page


Casemate d'artillerie STG Réduite Mle 1936 pour deux canons de 75 mm Mle 1897/33

(STG 36 réduite - 2x75mm 97/33)



Origine


Cette casemate d'artillerie réduite pour deux canons de 75 mm a été définie et décrite dans une note provisoire de la STG datée du 30 Décembre 1936. Elle est destinée au flanquement d'artillerie de position dans des secteurs non protégés par des ouvrages CORF d'artillerie.

Cette note d'origine ne prévoit, hors locaux de combat, ni locaux techniques ni cloche GFM mais simplement un stockage de munitions. Elle sera suivie le 21 Juillet 1937 d'une note modificative n°1 à la note du 30 Décembre 1936, approuvée le 25 Aout 1937, qui se traduit pas de nombreuses améliorations. Les casemates du SF d'ALTKIRCH sont basées sur les préconisations de ce "Modificatif n°1".

La casemate réduite d'origine est construite en protection 2 (piedroits de 2,25 m) ou 3 (piedroits de 2,75 m) selon l'exposition, et se trouve en deux variantes de flanquement droit ou gauche, sans cloche GFM.

La casemate améliorée issue du modificatif n°1 dispose de 4 variantes:
- un version droite avec et sans cloche GFM
- Une version gauche avec et sans cloche GFM

Une version gauche avec entrées protégées existe, cas unique à OLTINGUE et simple adaptation de la version gauche sans cloche.




Armement


Cette casemate était armée de deux pièces de 75 mm Mle 1897/33 de campagne. Cette revisite en 1933 du vénérable et célébrissime 75mm Mle 1897 de la grande guerre se distingue par un affut à fourche et un possibilité de débattement et de hausse améliorée par rapport au modèle d'origine. Cette version difficilement mobile ne donnant pas satisfaction aux artilleurs, sa production se limitera à une petite centaine de pièces qui seront prioritairement réservées à la fortification.

Les pièces étaient installées à demeure. Une fois celles ci disposées sur leur supports, les deux entrées matériel étaient obturées par une superposition de rails renforcés de sacs de terre, le tout derrière une porte à double vantail. L'entrée de hommes était fermée d'une porte blindée avec créneau suivie d'une porte étanche.

La défense rapprochée est assurée par 2 créneaux pour FM Mle 1924/29 de défense des entrées et des arrières, et une goulotte à grenades sur la face exposée.

Enfin, pour ce qui concerne la version issue du Modificatif n°1, elle dispose éventuellement d'une cloche GFM type A pour la défense du dessus et des abords.

L'observation se faisait par les embrasures de tir, ou via la cloche GFM dans la variante correspondante. En cas d'absence de cloche GFM, une réservation pour installation d'un périscope était prévue dans le local technique. En pratique tout cela est assez peu satisfaisant au point qu'au moins dans un cas (HOPITAL) on a construit un observatoire bétonné MOM accolé au dessus de la casemate.

Le plan-type d'origine prévoit le stockage au maximum de 500 coups par pièce. Le modificatif permet de stocker jusqu'à 1000 coups par pièce, dispersés entre le magasin à munition principal et les chambres de tir. En pratique même dans ce cas seuls 500 coups étaient stockés, juste dans le magasin à munitions.

Les douilles sont manuellement évacuées par un tube à côté des pièces. Ce tube débouche dans une fosse à douilles.




Equipement


La version d'origine est dépourvue totalement d'alimentation électrique, de ventilation, de locaux de vie et de couchage. Un local téléphonique très réduit et un local pour fusées sont prévus cependant.

Le modificatif n°1 remédie à cela et introduit une alimentation électrique assurée par un groupe électrogène. Il n'est cependant pas certain que ces groupes aient été installés dans les casemates construites.

Une réservation était prévue pour la ventilation et le filtrage, mais là encore non installé. Cette ventilation était d'ailleurs réservée aux locaux techniques car l'absence de cuirassements dans la partie active interdisait toute ventilation forcée. Les réservations existaient cependant pour l'installation d'une ventilation dans les chambres de tir pour les améliorations futures. La ventilation des locaux actifs était donc naturelle avec tirage via une grille située en partie supérieure des deux portes d'entrée du matériel.

Ce type de casemate "Modificatif n°1" pouvait loger une dizaine d'hommes, dans les deux chambres de tir. La version "non réduite" disposait d'une chambrée au sous-sol...

Un petit stockage de fusées et de matériel Z (contre les gaz) était prévu ainsi qu'un autre local pour la nourriture.

La pièce du local téléphonique est agrandie et sert de chambre au chef de casemate. Les arrivées des cables y aboutissent.

L'équipement sanitaire était réduit au strict minimum, un WC qui n'existait pas dans la version de Décembre 1936. Une réserve d'eau de 1500 l, alimentée par un puits, était prévue dans le local technique pour le refroidissement du moteur - et éventuellement la boisson - à laquelle s'ajoute un réservoir de 100 l par canon pour son refroidissement.




Déploiement


La casemate STG réduite Mle 36 pour deux canons de 75mm 1897/33 selon la note d'origine n'a jamais été installée. Deux exemplaires d'une version "non réduite" avec sous-sol complet technique et de logement ont par contre été construits au fort de MAULDE (SF ESCAUT).

La casemate STG réduite Mle 36 pour deux canons de 75mm 1897/33 selon le modificatif n°1 a été installée à sept exemplaires dans le Secteur Défensif d'ALTKIRCH pour renforcer et couvrir la ligne de blockhaus STG construit en 1937-38.

Le cout estimé en 1936 par la STG est de 2.620.000 F pour la version en protection 3 avec cloche GFM et de 2.370.000 F pour la version de protection identique sans GFM.

On trouve trois casemates flanquant à droite dans le nord du secteur (UFFHEIM N-O, UFFHEIM N-E et l'HOPITAL) et quatre casemates flanquant à gauche dans le sud-ouest du secteur (BREITENHAAG, BETTLACH, OLTINGUE et RAEDERSDORF). Aucune ne comporte de cloche GFM mais elles sont par ailleurs très largement conformes au plan-type, à l'exception de celle d'OLTINGUE qui présente deux particularités notables:
- les entrées sont protégées par une avancée intégrée à la casemate faisant salle de déchargement abritée.
- le puits est déporté et relié à la casemate par une courte galerie souterraine accessible à partir du local technique.



Sources :
- voir biblio listée par ailleurs. En plus:
- Les casemates pour canon de 75mm de campagne de la ligne Maginot - J. DEPRET - Fortifications & Patrimoine année 2001.
- Le secteur fortifié d'Altkirch et son artillerie sous casemate - B. PFAFF - Fortifications & Patrimoine n° 6 - Avril 1998.

Rédaction initiale : Jean-Michel Jolas, relue et corrigée par Frédéric Lisch - 17 Juillet 2017 - © wikimaginot.eu




Secteur(s) concérné(s) :SFAL




Photos



Casemate d'artillerie STG Réduite Mle 1936 pour deux canons de 75 mm Mle 1897/33 selon Modificatif n°1 de 1937



Ligne Maginot - Casemate d
Variante à gauche
Auteur : JOLAS, Jean-Michel

JOLAS, Jean-Michel - CC BY-NC-SA - Patern. - Pas d'usage commercial - Partage à l'identique

Casemate d'artillerie STG Réduite Mle 1936 pour deux canons de 75 mm Mle 1897/33 selon Modificatif n°1 de 1937



Ligne Maginot - Casemate d
Variante à droite
Auteur : JOLAS, Jean-Michel

JOLAS, Jean-Michel - CC BY-NC-SA - Patern. - Pas d'usage commercial - Partage à l'identique


Bibliographie




Hommes et ouvrages de la ligne maginot - Tome 2 - Page(s)145-146
Hommes et ouvrages de la ligne maginot - Tome 2 - MARY Jean Yves, HOHNADEL Alain, SICARD Jacques
MARY Jean Yves, HOHNADEL Alain, SICARD Jacques - HISTOIRE & COLLECTIONS - 2001 - ISBN : 2 908 182 97 1 - 222 pages







Vous aussi participez à l'enrichissement de cette page.

Ouvrir une discussion, apporterz des compléments ou corrections et poser une question ???.
C'est facile, il suffit pour cela de vous inscrire, c'est gratuit et sans engagement.