Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot

BIESENBERG 4
BIESENBERG 5



BIESENBERG SOMMITALE

( Casemate d'infanterie )









Secteur Fortifié
SFV - SF Vosges

Sous Secteur
Philippsbourg

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
BITCHE (57230)

Lieu-dit / Parcelle
Massif du Biesenberg

Coordonnées
49.047718 - 7.548615

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie


La casemate d'infanterie sommitale du Biesenberg était dotée des armements suivants :
- Une cloche pour un jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- Une cloche GFM type A (fusil-mitrailleur et mortier de 50 mm)
- Un créneau pour fusil-mitrailleur pour le flanquement de l'intervalle et deux créneaux pour fusil-mitrailleur pour la défense rapprochée de l'entrée.


ARMEMENT, Observation


La cloche GFM utilisée comme observatoire d'artillerie était équipée d'un périscope type J2


CONSTRUCTION, Description


La casemate du Biesenberg est une casemate d'infanterie cuirassée CORF.
Elle comporte deux niveaux comprenant en plus des locaux communs et circulations les locaux suivants:
- chambres de troupe,
- chambre d'officier,
- local PC contenant uniquement 2 tablettes repliables,
- central téléphonique indépendant,


CONSTRUCTION, Environnement


Un baraquement est construit non loin en arrière de la casemate.


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné


Le numéro d'abonné des blockhaus 4, 5 et de la casemate sommitale du Biesenberg au réseau téléphonique de la fortification Maginot était Ca 474.


L'indicatif pour l'artillerie de la cloche GFM utilisée comme observatoire est O20


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


Unité : 2è UEC (quartier du Biesenberg) 2è CEC pour Bruges
Cdt l'unité : Lieutenant St-Raymond puis le lieutenant Foll
Chef d'équipage : Lieutenant David
Equipage : Lieutenant Foll commandant la 2è UEC, Sergent Van de Kerkhove, Caporal Broussouloux, Dessite, Loiseau, Charlot


EQUIPEMENT, Electrique


La casemate était dotée d'un groupe électrogène à moteur CLM 1PJ65.
Ce groupe alimentait ls équipements de la casemate
- L'alimentation de l'émetteur récepteur de TSF
- l'éclairage
- le pompage de l'eau
- la ventilation


EQUIPEMENT, Hydraulique


Forage de 92 mètres de profondeur avec les conduites de la pompe immergée et le support de pompe et le réservoir


EQUIPEMENT, Mobilier et second œuvre


Lit pour 12 hommes au moins, 7 tablette repliable


EQUIPEMENT, Sanitaire


Toilette chimique ASEPTA avec fosse de récupération ventilée équipé de son agitateur


EQUIPEMENT, Transmissions


La casemate était équipée de matériel de TSF


La casemate était dotée d'un central à 12 directions sous carter étanche équipé de deux centraux TM32, l'un à 8 directions, l'autre à 4 directions.

Le central de la casemate sommitale desservait également les abonnés des blockaus Biesenberg 4 et 5


EQUIPEMENT, Ventilation


La ventilation de la casemate était assure par un groupe moto-ventilateur équipé de deux filtres papier-charbon actif destinés à filtrer l'air prélevé à l'éxterieur en cas d'attaque par gaz.

Un aéro refroidisseur pour le groupe électrogène est connecté au collecteur d'extraction


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


Impact de mitrailleuse sur la cloche à revers du blockhaus


HISTORIQUE, Construction


Le plan d'implantation commun de la casemate sommitale du BIESENBERG et des blockhaus 4 à 7 est établi en deux étapes : le dossier tactique (2797/S) est émis le 14 Novembre 1932 mais le dossier technique des cinq constructions n'est produit que le 7 janvier 1933. L'ensemble des deux volets est approuvé par DM le 13 Février 1933, soit 5 mois après celui des blockhaus 1 à 3.



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 14/06/2018


BIESENBERG 4
BIESENBERG 5