Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot

CASTES RUINES 1



CASTES RUINES (CR)

( Ouvrage d'infanterie )









Secteur Fortifié
SFAM - SF Alpes-Maritimes

Sous Secteur
Sospel

Quartier
Braus

Maître d'ouvrage
MIL - Commandement

Constructeur
MOM

Année
1935

Commune
SOSPEL (06380)

Lieu-dit / Parcelle
Castès Ruines

Coordonnées
43.874771 - 7.468834

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description


L'avant poste de Castès Ruines est un petit ouvrage d'infanterie MOM composé de deux entrées et de trois blocs reliés par galeries. Un bloc supplémentaire non relié a été rajouté.

Bloc 1 : entrée nord
Bloc 2 : entrée sud
Bloc 3 : 2 mitrailleuses
Bloc 4 : 1 mitrailleuse
Bloc 5 : observatoire
Bloc 6 : 'Tourelle' FM (non relié par galerie)

Un réseau de tranchées reliant des positions pour armes d'infanterie complètent le tout.


DENOMINATION, Dénomination officielle


Les missions de l'ouvrage de d'AP de Castès-Ruines sont de battre la vallée de Bévéra, les pentes du Diaurus et celles du bois de Sues et l'observation d'infanterie (et d'artillerie?) de la vallée se Sospel


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné


Le numéro d'abonné de l'ouvrage d'avant poste de Castès-Ruines au réseau téléphonique de la fortification Maginot était O 265


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'effectif de l'ouvrage est d'un officier, quatre sous-officiers et 40 hommes.

Il est placé sous le commandement du Lt Carmes


EQUIPEMENT, Transmissions


L'ouvrage est raccordé au réseau téléphonique de la fortification par une liaison aérienne depuis la chambre de coupure Saint Roch


HISTORIQUE, Construction


La construction de l'ouvrage s'est étalée de 1930 à 1933, avec quelques compléments rajoutés par la suite.
Il a été construit par le 7° Génie à partir de mars 1930, le chantier étant placé à ses débuts sous la supervision de Georges Soulés.

Dans le relevé d'avancement des travaux de fin 1932, il est considéré comme techniquement achevé, comme l'ensemble des six AP entre Sospel et la mer.


La "tourelle" pour FM, spécifique à l'ouvrage, est une initiative du Général BOUCHER, commandant la 15° Région Militaire en 1933, qui s'inquiète des capacités d'auto-défense propres des ouvrages d'AP. Il prescrit le 18 Avril 1933 (note 245 SD/3) au Génie de Région Militaire de regarder pour chaque AP les dispositions à prendre pour améliorer le plan de feu proche.

Le Génie ayant rendu son verdict en novembre, il préconise alors la construction de "tourelles" à calotte sphérique en béton permettant le tir toutes directions dans les pentes et recommande qu'avant toute généralisation un prototype soit réalisé dans l'un des AP du SFAM (Proposition : PIERRE-POINTUE ou SCUVION).

Le Génie prend note de la demande mais rétorque que la construction de coupoles sphériques nécessite des montages de coffrage complexes, hors de portée de la MOM. Le Général BOUCHER concède alors la possibilité de construire une coupole cylindrique avec toit plat ou légèrement bombé (Note au Génie 15°RM du 21 Décembre 1933).

Il semble qu'en fin de compte le prototype de réalisation ait été fait à CASTES-RUINES, sans suites ultérieures compte tenu de la complexité de construction et la vulnérabilité.

Source : SHD - carton 7 N 3845 - Echanges EMA-14° et 15° RM



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 07/04/2018


CASTES RUINES 1