Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




La COLETTA (LC)

( Ouvrage d'infanterie )









Secteur Fortifié
SFAM - SF Alpes-Maritimes

Sous Secteur
Corniches

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Commandement

Constructeur
MOM

Année
1930

Commune
CASTELLAR (06500)

Lieu-dit / Parcelle
La Coletta

Coordonnées
43.807941 - 7.502254

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description

L'ouvrage de la Coletta était un avant poste de la ligne Maginot. Il s'agit d'un ouvrage d'infanterie construit par la MOM comptant 5 blocs :

Bloc 1 : Entrée Nord
Bloc 2 : Entrée Sud
Bloc 3 : Poste Optique
Bloc 4 : Observatoire
Bloc 5 : Casemate pour une mitrailleuse.


DENOMINATION, Dénomination officielle

L'avant poste serait aussi appelé la COLLE ou la COLLETTA dans certains document.


EFFECTIF, Commandement et/ou unité

L'équipage théorique de l'avant poste de la Coletta était composé de 1 officier, 3 sous-officiers et de 29 hommes originaires du 86° BAF

L'avant poste a été commandé par l'AC Raybaud puis l'AC Antoine


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle

2012 - L'ouvrage a aujourd'hui totalement disparu sous une décharge.

Bien que sérieusement enseveli sous la végétation et rendu dangereux d'accès côté N-O (Bloc 1) par une décharge sauvage, l'AP sis en lisière Nord du GR51 (Castellar-Castel del Lupo à la pointe sud de l'Orméa) susbsitait encore en 2012.


HISTORIQUE, Construction

L'ouvrage de la COLETTA fait partie des 6 avant-postes de la 1e vague d'AP construits entre la mer et Sospel. Les travaux en débutent par le gros-œuvre en 1930. L'ouverture du chantier est approuvée par DM 1366 2/4-S du 3 Juin 1930. Les travaux débutent le 20 Juin, pilotés par le S-Lt PERROT, avec les fouilles de la quasi totalité des galeries intérieures - hors niches et alvéoles et fin de la galerie montante vers le bloc actif frontal. Même le puits de la cloche observatoire est percé dés cette année. En extérieur, le chemin d'accès est établi, ainsi que le réseau barbelé périphérique. Après le départ des "auxiliaires" de la 2° DCS fin Septembre, une équipe menée par le 7° RG avec des spécialistes du 25° BCA reste sur place pour poursuivre le gros-œuvre jusque fin Décembre 1930.

Les travaux de 1931 sont réalisés par deux équipes consécutives : du 5 Juin au 28 Septembre par le groupe de 54 hommes de l'Adj SOULIER incluant 24 hommes de la 2° DCS, et du 29 Septembre au 9 Janvier 1932 par le groupe du Sgt VELAY, uniquement composé de 22 spécialistes du 7° RG et du 25° BCA. Le personnel du chantier est caserné à Castellar, sauf les auxiliaires de la 2° DCS qui logent sous tentes sur le site. Cette période particulièrement longue de travaux tient au climat favorable d'un ouvrage situé à basse altitude et proche de la mer, mais aussi au fait que l'ouvrage de la COLETTA est appelé à servir de "poisson pilote" prototype aux autres ouvrages. La première équipe finit les fouilles intérieures (fin de la galerie vers la casemate bétonnée, les diverses niches et alvéoles non creusées en 1930, et enfin la galerie et le puits d'accès au poste optique entre les entrées. Le bloc actif est lui-même coulé durant cette période.
Ces travaux sont complétés par les maçonneries et enduits de locaux et galeries creusées l'année précédente.
La 2e équipe termine les travaux réalisés par celle de l'Adj SOULIER, procède à la coulée du poste optique et les radiers et enduits sur l'ensemble de l'ouvrage. Ils bâtissent aussi un abri alpin extérieur en tôle métro. Début Janvier 1932, l'ouvrage est donc considéré comme finalisé au niveau de son gros-œuvre.

Les années 1932 et 1933 sont des années blanches. Aucun travaux significatifs sont réalisés sur le site. L'ouvrage d'AP de la COLETTA a servi en 1934 aux essais des dispositifs prototypes de cuirassement des créneaux d'AP et de supportage de mitrailleuse de la 15° Région Militaire (créneau Est du bloc actif).

Les travaux reprennent activement en 1934 sous la férule de trois équipes successives : du 2 Avril au 28 Mai sous la direction du Sgt PELON, puis du 29 Mai au 13 Juillet sous la direction du Sgt TOUREN, puis enfin du 13 Juillet au 11 Aout par l'équipe du Lt de MALZAC. Durant cette campagne 1934, les erreurs de jeunesse de l'ouvrage sont corrigées (drainage des eaux, etc) et la tuyauterie de ventilation manuelle et les canalisations de collecte des fumées d'éclairage par lampe à pétrole sont installées, ainsi que l'éclairage d'essai. L'intérieur est mis en peinture (enduits et parties métalliques) et on procède à la pose du support pour trémie mitrailleuse dérivé de l'essai de 1933.
Côté extérieur, on procède à la construction de 2 blocs FM et de postes de combats extérieurs VB et Stokes avec communications à parois maçonnées, ainsi que d'un batiment PC et le renforcement extérieur par dalles béton des locaux insuffisamment protégés.

Les travaux démarrent très tôt en 1935, sous la direction du Sgt VELAY. Ils seront réalisés du 2 Janvier 1935 au 1 Juillet 1935, avec une interruption du 12 Mars au 2 Mai. En intérieur ils se traduisent par la pose du ventilateur manuel (ex-allemand récupéré dans les stocks de Strasbourg), la poursuite des travaux de peinture, l'installation des latrines et collecteurs, du poste optique et d'étagères en bois dans les alvéoles de stockage (ce point sera vite corrigé au vu de la dégradation rapide des étagères du fait de l'humidité...).
En extérieur, l'équipe procède au dégagement des champs de tir et à la construction de latrines extérieures, et de plusieurs postes de combat pour FM et grenadiers (postes VB et Stokes) dans la logique de la directive de renforcement des défenses propres des AP prescrites par le Gal BOUCHER.
De nouveaux essais du dispositif de supportage et protection des mitrailleuses en créneau d'AP de la 15° Région Militaire sont effectués durant le 2e période.

1936 est à contrario une année blanche (on ne pose qu'une protection anti-incendie) car la détente avec l'Italie entraine un gel de tous les travaux sur les AP - trop visibles des crêtes italiennes...

La détente est de courte durée. Les travaux reprennent en 1937 à tout petit régime du 31 Mai au 11 Juin par l'équipe tournante du Sgt SIMON. Rappelons que la COLLETTA est probablement l'ouvrage d'AP dont l'équipement est le plus avancé du fait des efforts réalisés en 1934-35.
En extérieur, les travaux portent exclusivement sur des réfections et réparations de dégâts dus au temps, et en intérieur on se contente là aussi de travaux de réparation et de peinture.

Ecriture initiale : Jean-Michel Jolas - © wikimaginot.eu - 11/2019 - complété en 12/2020
Source(s) :
SHD - 4V1618, 4V1613




Page n° 10164 mise à jour le 15/12/2020 - © wikimaginot.eu 2021




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu