Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




LA TURBIE - Sous-secteur CORNICHES ( 58° DBAF)

( PC de Sous-Secteur )









Secteur Fortifié
SFAM - SF Alpes-Maritimes

Sous Secteur
Corniches

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Commandement

Constructeur
MOM

Année
Commune
LA TURBIE (06320)

Lieu-dit / Parcelle
La Turbie

Coordonnées
43.747371 - 7.397934

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description


Le PC est composé de plusieurs alvéoles maçonnées souterraines parallèles, débouchant dans une saignée de rocher, et reliées en fond par un couloir perpendiculaire. La nature architecturale de ce PC semble le dater de l'époque Séré de Rivières: il s'agit sans doute d'un abri caverne destiné à abriter les troupes occupant les position du sommet du Mt de la Bataille.

A noter à proximité la présence de deux abris à voutes en tôle métro bétonnées, clairement attribuables à la période Maginot.


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


Le Sous Secteur Corniches est tenu par la 58° Demi Brigade Alpine de Forteresse.
Il est placé sous le commandement du Lt Col MERCIER de St CROIX
Chef d'état major : CB Esculier
Cie de cdt : Cne Toucas, puis Girardet à partir du 1 mai 1940
Cie Engins (CRE) : Cne Blisson
Transmissions : Lt Cinto KOHENOFF - Sgt ROGIER du 28° Génie

Artillerie : IV Groupe du 157° RAP

La 58° DBAF de guerre comprend en juin 1940 une compagnie de commandement, une CEA et trois bataillons. Elle est mobilisée à partir du 24 août 1939 à la Turbie par le CMI 152. Sa mission est d'assurer la défense du sous-secteur Corniches du SFAM avec ses trois bataillons (76e, 86e et 96e BAF).
Les SES des 20e, 25e et 49e BCA lui sont rattachées.


EQUIPEMENT, Transmissions


Poste ER 50 W et antenne exterieure, équipé en 1935


Central téléphonique raccordé sur la rocade


GENERALITES, Localisation précise


Le positionnement géographique est ajusté d'aprés le nom du lieu dit, et les photos aériennes de 1952.


HISTORIQUE, Chronologie


Le PC de la Turbie sera occupé par la 58° DBAF jusqu'à sa dissolution en juillet 1940
La 58° DBAF sera dissoute le 10 juillet 1940


SOURCES, Bibliographie ou documents de réference


La 58°DBAF a édité de manière bimensuelle de février à aout 1940 un journal régimentaire intitulé 'Lou Rossignol que Canta'.
Ce journal fondé à l'initiative du Chef de Corps était placé sous la responsabilité de l'Officier de Liaison et imprimé par les presses de l'Eclaireur de Nice, journal connu avant guerre pour son net penchant à droite et qui se ralliera au régime de Vichy avant de se rapprocher timidement sur le tard de la résistance.



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 08/11/2017