Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




LAVOIR

( Ouvrage d'artillerie )









Secteur Fortifié
SFS - SF Savoie

Sous Secteur
Moyenne Maurienne

Quartier
Cols du Sud

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
MODANE (73500)

Lieu-dit / Parcelle
Le Collet

Coordonnées
45.151617 - 6.632374

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Complet





Plan sommaire








Notes et informations



CONSTRUCTION, Cartouche ou information constructeur


Le marché de construction de l'ouvrage a été adjugé à la Société Provençale de Travaux Publics


CONSTRUCTION, Cout


Le cout de construction de l'ouvrage est approximativement de 15 Mio de Frs de l'époque


CONSTRUCTION, Description


L'ouvrage du Lavoir est un ouvrage d'artillerie CORF à sept blocs dont deux entrées.

L'entrée des munitions :
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31, orienté vers la route en amont;
- 1 créneau pour arme mixte (Jumelage de mitrailleuse Reibel MAC 31 et canon AC 25), orienté vers le Charmaix, remplacée par un jumelage de mitrailleuses
- 2 créneaux FM, dont un à l'intérieur du garage de déchargement,
- 1 cloche GFM type A
- 1 cloche pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 2 goulottes à grenades

L'entrée des hommes :
- 2 créneaux pour fusil mitrailleurs 24-29
- 1 créneau FM de défense intérieure de porte

Le bloc 1 (ex-casemate C1 du projet initial) :
- 2 créneaux pour canons-mortiers de 75mm/31
- 1 cloche pour jumelage de mitrailleuse non équipée, utilisée comme issue de secours
- 1 créneau FM de défense de façade
- 1 goulotte à grenades
A noter la présence d'une issue de secours en fond de fossé.

Le bloc 2 (ex-casemate C4 du projet initial) :
- 2 créneaux pour canons-mortiers de 75mm/31
- 1 créneau de défense de façade, de forme spécifique
- 1 goulotte à grenades
Ce bloc est aussi équipé d'une issue de secours en fond de fossé

Le bloc 3 (observatoire) :
- 1 cloche VDP

Le bloc 4 (ex-casemate C3 du projet initial) :
- 1 cloche lance-grenades (non équipée)
- 2 cloches pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 orientées vers la Roue (gauche) et la Vallée étroite (droite). L'une de ces deux cloches JM aurait due être équipée d'une arme mixte.

Le bloc 5 (ex-casemate C2 du projet initial) :
- 2 créneaux pour canons-mortiers de 75mm Mle 1931 - orientés vers la Vallée Etroite
- 4 créneaux pour mortiers de 81mm Mle 1932, deux vers la Vallée Etroite et deux vers la Roue
- 3 créneaux FM de défense de façade, dont un - celui des 75 mm - a une forme particulière, identique à celui du B2.
- 2 cloches GFM type A, l'une couvrant le plateau entre le bloc et la cheminée, et l'autre couvrant les approches Sud et le B4.
- 3 goulottes à grenade
En sous-sol, une issue de secours sort dans le fossé sous les 75mm.

A ceci se rajoute un bloc passif en arrière, le bloc Cheminée, qui sert à l'évacuation des gaz viciés de la cuisine, l'usine et de la chaudière de chauffage central.


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet


La mission de l'ouvrage est l'interdiction des débouchés des Cols du Sud , du vallon de la Roue et de la Vallée Etroite et le soutien de l'ouvrage du Pas du Roc.

Bloc 1 :
Couverture d'artillerie de l'ouvrage du PAS du ROC et du col de Fréjus.
Couverture d'infanterie vers la passe du Jeu

Bloc 2 :
Couverture d'artillerie de la Roue

Bloc 3 :
Observatoire au profit de l'ouvrage

Bloc 4:
Interdiction des débouchés du vallon de la Roue et de la Vallée Etroite

Bloc 5:
Couverture d'artillerie (Mortiers de 81) en direction de la Roue,
Couverture d'artillerie (obusiers de 75 mortiers de 81) de la Vallée Etroite,


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'équipage de l'ouvrage du Lavoir est composé de 7 officiers et 218 hommes principalement issus des 71° BAF, 164° RAP et 4° Génie

Cdt d'ouvrage : Cne Deyris
Major d'ouvrage : Lt Pasquier

Cdt l'infanterie : SLt Cordier

Cdt l'artillerie : Cne Dubray
Cdt le SRA : Lt de La Chapelle
Cdt le PC Tir : Lt Comet

Cdt le B1 : Lt Calas
Cdt le B2 : SLt Ricour
Cdt le B3 :
Cdt le B4 : Asp Gachey
Cdt le B5 : Lt Naudy et Lt Chevilotte


EQUIPEMENT, Electrique


L'ouvrage est alimenté par le réseau civil en moyenne tension (10 200V) par une ligne aérienne depuis Modane, cette ligne dessert également l'ouvrage du Pas du Roc.
En cas de disparition du réseau civil l'ouvrage est alimenté par sa propre usine électrique.
Celle ci est dotée de 4 groupes électrogènes à moteur CLM 408 de 95 cv délivrant 70KW chacun et d'un groupe auxiliaire à moteur CLM 1PJ 65 de 8 cv assurant l'éclairage de l'usine et la production de l'air comprimé necessaire au démarrage des moteurs.

La puissance totale installée est de 131 kw, l'eau des moteurs est utilisée par un aérotherme permettant le rechauffage de la caserne.


EQUIPEMENT, Hydraulique


L'ouvrage est alimenté en eau par le captage par une source à proximité de l'entrée mixte
Le stockgae principal est assuré par quatre citenes de 30 m3, soit 120 000 litres


EQUIPEMENT, Transmissions


Le central principal de l'ouvrage est un central à 112 directions, composé de trois panneaux muraux pour 32 abonnés et d'un panneau mural pour 16 abonnés desservis par deux tables d'opérateur à 14 circuits.

Le central du SRA-PC Tir est un central à 64 directions composé de deux panneaux muraux 32 directions et d'une table d'opérateur à 14 circuits.

Un cable téléphonique entre dans l'ouvrage par l'entrée basse pour camions, et deux autres, dont celui venant des Granges de l'Arplane, par l'entrée haute.

L'ouvrage est doté d'un poste émetteur-récepteur ER 50.


GENERALITES, Spécificités


L'ouvrage du Lavoir présente la particularité d'être établi sur plus de 100 métres de dénivelé, avec son entre munition à 1 903m et le bloc 5 à 2 015 m. Le plan incliné reliant l'entrée munition aux oeuvres vives de l'ouvrage accuse 97 m de dénivelé pour 195 m de longueur.


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


2012 - Propriétaire : Commune de Modane


HISTORIQUE, Chronologie


La petite histoire : la gaffe ....

Selon une source somme toute bien informée, l'ordre donné de neutraliser les armes lors du Putsch d'Alger aurait été exécuté par le Génie avec un zèle particulier. Les tubes des pièces des ouvrages de ce secteur ont été découpés au chalumeau alors qu'il n'était à priori question sue de retirer les culasses des matériels d'artillerie.
Neutralisation définitive effectuée, chef ...


HISTORIQUE, Construction


La conception et la construction de l'ouvrage se sont étalées entre 1931 et 1940 et subira plusieurs changements importants.

Partant d'un projet initial d'ouvrage à entrée haute et composé de blocs couvrant les descentes des trois cols de la Roue, de la Vallée Etroite et du Fréjus, le projet a évolué au gré des événements techniques et politiques. La construction de l'ouvrage peut être segmentée en quatre phases successives ou se recouvrant partiellement :

1931-34 : conception générale de l'ouvrage suivie de la conception de détail des éléments constitutifs (blocs, casernement, installations)

1932-35 : construction du gros oeuvre en saisons de travail entrecoupées d'arrêts hivernaux. Des difficultés géologiques entrainent une refonte du principe d'accès et d'entrée dans l'ouvrage, forçant à passer d'une entrée unique haute à deux entrées, dont la principale est située en fond de vallée et reliée à l'ouvrage par plan incliné;

1936-37 : quasi arrêt des travaux du fait de la détente politique avec l'Italie suite à la conférence de Strésa. Seuls quelques travaux de maintien et de sécurisation de l'existant sont réalisés.

1938-40 : reprise des travaux en accéléré, avec accent porté essentiellement sur l'achévement de l'équipement intérieur de l'ouvrage (usine, ventilation, équipements électro-mécaniques, mobilier, adduction d'eau,...).

En 1940, l'ouvrage est considéré - tout juste - achevé au terme de 9 ans de travaux.

Pour le lecteur souhaitant approfondir le sujet, le détail de cet hisorique peut être lu dans l'étude historique attachée à la fiche dans l'onglet "Documents".


DIVERS (Sans critère)


L'ouvrage est alimenté par un téléphérique dont la station basse est installée au Charmaix et la station haute au casernement du LAVOIR.



© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 15/02/2019