Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot

BAN SAINT JEAN



BAN SAINT JEAN

( Camp de sureté )









Secteur Fortifié
SFFA - SF Faulquemont

Sous Secteur
Narbefontaine

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
DENTING (57220)

Lieu-dit / Parcelle
Ban saint Jean

Coordonnées
49.180399 - 6.553714

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
En ruine





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description


L'emprise domaniale du Camp du Ban Saint Jean couvrait 88 Ha

Le camp était composé de 55 bâtiments ou constructions de tout types

La cité Sous-Officiers était découpée en deux parties, elle comptait:
- 17 bâtiments pour 4 familles chacun (logements à 3 ou 4 pièces)
- 4 garages doubles,
- 6 garages triples,
- 2 garages quadruples
- 2 constructions diverses

La cité Officiers comptait :
- 7 bâtiments pour 2 familles
- 2 bâtiments pour une famille

Le dépôt de munitions était composé de 9 constructions de tout type


HISTORIQUE, Chronologie


D' aout 1935 à fin aout 1939, le Camp du Ban Saint Jean sera occupé par le 3° Bataillon du 146° RIF qui occupe le Sous secteur de Narbéfontaine.

A la mobilisation fin aout 1939, le 3° bataillon du 146° RIF (régiment du temps de paix) donne naissance au 160° RIF régiment du temps de guerre à qui est attribué le sous secteur de Narbéfontaine.

Dés le début de l'année 1941 sous l'occupation allemande, le camp de Ban saint Jean deviendra un camp de prisonniers russes ou ukrainiens provenant du front de l'est. Ce camp sera par la suite rattaché au Stalag XIIF de Forbach et il verra prés de 300 000 prisonniers y transiter.
De nombreux morts seront dénombrés pendant cette période mais les sources divergent. Plus de 23 000 corps y auraient été enterrés dans 204 fosses communes alors qu'il y a eu 2 879 victimes exhumées et que les autorités allemandes ont quant à elle avancé le chiffre de 28 000 morts.

En 1946, le camp devient un centre d’instruction et de manœuvre pour fantassins et aviateurs. Il ne sera utilisé que jusqu'en 1948, data à partir de laquelle il sera laissé à l'abandon.


le 6 août 1939, le président de la République visite le Camp

"Faites sauter la Ligne Maginot" page 37



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 19/05/2018


BAN SAINT JEAN