Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




COUME - A31

( Ouvrage d'infanterie )









Secteur Fortifié
SFFA - SF Faulquemont

Sous Secteur
Narbefontaine

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
COUME (57220)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
49.182963 - 6.585887

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie


B1 : Casemate d'infanterie
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 sur birail interchangeable avec un canon antichar de 47 mm
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 2 cloches GFM type A

B2 : Casemate d'infanterie et tourelle de mitrailleuses
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 sur birail interchangeable avec un canon antichar de 47 mm
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 2 cloches GFM type A
- 1 tourelle de mitrailleuses


CONSTRUCTION, Description


L'ouvrage de Coume est un ouvrage d'infanterie constitué de deux blocs non reliés. Ces blocs sont dotés de puits et une amorce de galerie de liaison a été creusée en juillet 1939 mais est réstée inachevée.
Dans les plans initiaux, l'ouvrage projeté était un gros ouvrage d'artillerie comptant 12 blocs dont 2 casemates d'artillerie pour trois tubes de 75, 1 tourelle de 81 et 1 tourelle de 135 mm.


DENOMINATION, Dénomination officielle


A 31


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné


Les numéros d'abonnés de l'ouvrage au réseau téléphonique de la fortification étaient 806 et 807


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'équipage de l'ouvrage de Coume était composé de 2 officiers et 95 hommes issus principalement du 160° RIF

L'ouvrage était placé sous le commandement du Lt SOUBRIER (Bloc 2) et le bloc 1 commandé par le SLt RUBINI

Personnels de la 202°Cie de transmission (202/81 et 202/82)
1°S/T. BRICLOT Marcel
2°S/T. RENNER Martin
2°S/T. CAFFELAIRE Albert
2°S/T. DAUBY Marcel


EQUIPEMENT, Electrique


Chaque bloc est doté de sa propre usine électrique.
Le bloc 1 est équipé d'un groupe électrogène à moteur CLM 1Pj 65, le bloc 2 est équipé de deux groups électrogènes à moteurs Renault type 4-1-115 de 50 CV


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


2012 : l'ouvrage a été partiellement merlonné.


HISTORIQUE, Chronologie


A la signature de l'armistice du 22 juin 1940, l'ouvrage est toujours tenu par son équipage et en parfait état de défense.
Le 2 juillet, l'équipage reçoit de l'état-major l'ordre de se rendre aux Allemands et de leur livrer les ouvrages intacts
Le Lt Soubrier demande l'autorisation de se replier avant l'arrivée des Allemands à son supérieur hiérarchique, le capitaine Faucoulanche, commandant l'ouvrage de l'Annexe Sud de Coume . Cela lui sera refusé.
Quatre ou cinq hommes transgressent les ordres et parviennent à franchir les lignes ennemies. Les Allemands se présentent le 3 au soir. Le 4 juillet au matin, les Français quittent l'ouvrage en défilant et sont faits prisonniers.
Ils passeront cinq années de captivité en Allemagne
Source : wikipédia


le 13 juin, le capitaine Majou du 160°RIF fait approvisionner l'ouvrage de COUME et la casemate de MOTTENBERG Sud avant le repli du régiment.

Source : "Faite sauter la Ligne Maginot", R. BRUGE, page 341


HISTORIQUE, Construction


Le marché de construction a été attribué à la Sté Duval-Weyrich de Nancy
Il a été construit en 7 Mois.



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 16/09/2018