Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




BOIS KARRE - X12

( Abri )









Secteur Fortifié
SFT - SF Thionville

Sous Secteur
Hettange-Grande

Quartier
Karre

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
CATTENOM (57570)

Lieu-dit / Parcelle
Karrewald

Coordonnées
49.429243 - 6.211862

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Plan type


Le plan de cette construction peut différer du plan proposé, ce dernier est un plan type générique dont plusieurs variantes peuvent exister.


Ligne Maginot - Abri de Surface CORF pour deux sections - selon Notice relative à l

Généralités



Alternative imaginée par la CORF aux abris caverne pour réserves locales, les abris de surface sont des monolithes de béton destinés à abriter jusqu'à l'équivalent d'une compagnie. Ils font l'objet d'un chapitre spécifique dans la Notice du 27 Décembre 1929 relative à l’organisation d'abris po..........
Plus d'informations ...



Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie

Organes de défense de l'abri :
- 2 cloches GFM de Type A à 5 créneaux
- 4 créneaux de flanquement pour FM
- 2 créneaux pour FM de défense d'entrée
Source(s) :
Répertoire Fortifications SF Thionville (33N19)



CONSTRUCTION, Description

Abri de surface CORF à un étage pour une section.


DENOMINATION, Dénominations alternatives

Appellation X 12

Durant les travaux de construction, l'abri sera dénommé "Ouvrage Est du Bois Karre"
Source(s) :
Réponse à rapport 234/S du 31 01 1934
SHD 2V140



DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné

Le numéro d'abonné de l'abri du Bois Karre au réseau téléphonique de la fortification maginot était 500
Source(s) :
Ordre pour les transmissions du 27 mai 1940



EFFECTIF, Commandement et/ou unité

Un document de la IIIe Armée de septembre 1937, indique que l'abri servait de lieu de stockage de matériel et point de convocation pour les réservistes B1 des 5e et 6e CM du II/168e RIF (Temps de Guerre).
Source(s) :
SHD - 29N116


Nombre de places :
- 2 officiers
- 48 sous-officiers et hommes de troupe
Source(s) :
Répertoire Fortifications SF Thionville (33N19)



EQUIPEMENT, Divers

L'une des problématique des ouvrages semi enterrés ou souterrains constituant la ligne Maginot était l'humidité résultant de la condensation sur l'ensemble des murs en contact direct avec lie terrain.
L'humidité provenait essentiellement de deux facteurs, le premier étant le point de rosée de l'air neuf admis dans les ouvrages, le second résultant de la vie même à l'intérieur de la fortification.
Ayant pris conscience de l'importance de ce dernier facteur, les services du génie ont tenté d'en limiter les effets , soit en utilisant la ventilation forcée pour contrer l'augmentation liée à la présence humaine (chambrées des casernement), soit en traitant l'air au niveau des cuisines pour citer la condensation résultant des vapeurs de cuisson. Ce fut le cas par exemple pour l'abri du Bois Karre avec la mise en place d'un système de traitement d'air reposant sur le principe d'une batterie froide (évaporateur) alimentée par un groupe frigorifique, tout comme dans l'ouvrage du Bois Karre ou fut mis en place un déshumidificateur utilisant un brouillard d'eau.
Les résultats de ces essais ne furent pas à la hauteur des espérances et ces systèmes ne furent pas étendus à l'entièreté de la fortification Maginot.
Le laveur d'air est toujours en place dans l'ouvrage du Bois Karre où sa présence a suscité bien des questions.


EQUIPEMENT, Transmissions

L'abri était doté d'un central téléphonique composé d'un standard TM 32 à 8 directions et d'un carter étanche.
Un téléphone étanche complétait l'installation.


GENERALITES, Spécificités

Cet abri présente la particularité d'avoir une façade rectiligne, caractéristique qu'il partage -dans une certaine mesure- avec l'abri du Bichel Nord.

Des essais d'un système de déshumidification, basé sur un compresseurgroupe froid ont été menés dans cet abri.


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle

L'abri, vidé de la plupart de ses équipements, a vu ses portes soudées et sa façade remblayée sous un merlon de terre. On peut encore le distinguer sous une végétation de plus en plus envahissante.


HISTORIQUE, Construction

Le plan de masse et d'implantation de l'abri est approuvé le 11 Mars 1930 (Note 158/S de la DTF Metz-Ouest).

Le marché de construction du gros-œuvre - comme sous-élément de la tranche de chantier n°8 - est adjugé le 20 Décembre 1929 à l'entreprise VERDUN FORTIFICATIONS de Belleville (Meuse) pour un montant total de 2;6 MF. Rappel : la tranche n°8 des travaux de 1929 va de SENTZICH à BASSE-PARTHE.

Le chantier de gros-œuvre est pratiquement achevé en Octobre 1931 (enduits intérieurs en cours).
Source(s) :
SHD - 6V11100



Page n° 10667 mise à jour le 28/04/2021 - © wikimaginot.eu 2018 / 2021




La visite de ces constructions peut se réveler dangereuse, Mise en garde

Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu