Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




EBLANGE

( Casemate d'infanterie )









Secteur Fortifié
SFB - SF Boulay

Sous Secteur
Tromborn

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
EBLANGE (57220)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
49.223707 - 6.491897

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie


L'armement de la casemate d'Eblange était le suivant :
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
interchangeable avec un canon antichar de 47 mm sur birail
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 2 créneaux pour fusil mitrailleur 24-29
- 1 cloche pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 1 cloche GFM type A (FM et mortier de 50)
- 2 goulottes lance grenade


CONSTRUCTION, Description


Casemate CORF simple flanquant à gauche. Elle était prévue au départ pour être construite en protection 3 (annexe de l'ensemble de BOVENBERG).

Source(s) : SHD 2V244


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet


Couverture de la zone inondable de la vallée de la Nied Francaise en direction de l'abri-casemate de COLMING. L'autre mission de la casemate consiste à protéger par sa cloche jumelage les pentes Nord-Ouest du Bovenberg.

Le barrage de route en contrebas est aussi exactement sous le feu du canon de 47mm de la casemate.


DENOMINATION, Dénomination officielle


C 62


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné


Le numéro d'abonné de la casemate d'Eblange au réseau téléphonique de la fortification Maginot était 750


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'équipage de la casemate est issu du 161° RIF et placé sous le commandement de l'AC PASTOR


EQUIPEMENT, Hydraulique


La casemate n'est pas équipée de puits. Sa seule alimentation locale est via la cunette de récupération du ruissellement pluvial.


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


Une maison a été construite sur la casemate, et l'ensemble est propriété privée.


HISTORIQUE, Construction


La casemate d'EBLANGE est proposée dés l'établissement de l'avant-projet sommaire du tronçon Est-Nied à l'été 1930. Le plan de masse (dossier 645/S) du quartier BOVENBERG en Novembre 1930 confirme son existence et ses missions. Outre la casemate d'infanterie conventionnelle, la DTF y prévoit une cloche de jumelage destinée à protéger en enfilade les pentes nord-ouest menant au sommet du Bovenberg et par là même participer à la protection périphérique de l'ensemble éponyme, ainsi qu'une casemate pour mortiers de 81mm flanquant à droite, quasiment frontalement. Cet armement conséquent - rendant la casemate une annexe tactique de l'ouvrage de BOVENBERG - lui vaut d'être prévue en protection 3. Bien que l'ayant approuvée, l'EMA se questionne sur la pertinence de cette chambre de tir quasi-frontale, exception dans la doctrine de l'époque. Elle n'est cependant pas remise en cause lors de la 2eme validation du plan de masse du quartier BOVENBERG en Mars 1931, nécessitée par une remise en cause de l'organisation de l'ouvrage proprement dit.

Le plan d'implantation 269/S de la casemate d'EBLANGE (21 Mars 1931) est approuvé par DM 1400 2/4-S le 28 Avril 1931 moyennant la correction de la cote en hauteur (réhausse de 7 cm) de la cloche jumelage de mitrailleuses, en concordance avec son degré de protection.

Ultérieurement, la chambre de tir pour mortiers de 81mm sera supprimée par souci d'économie.

Source(s) : SHD 2V244, 7N3810



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 13/09/2018