Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




CHENES BRULES - X23

( Abri )









Secteur Fortifié
SFT - SF Thionville

Sous Secteur
Hombourg-Budange

Quartier
Helling

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
KEMPLICH (57920)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
49.328880 - 6.374505

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Plan type


Le plan de cette construction peut différer du plan proposé, ce dernier est un plan type générique dont plusieurs variantes peuvent exister.


Ligne Maginot - Abri Caverne CORF pour deux sections - Selon Notice relative à l
JOLAS, Jean-Michel -   		

Généralités



Ces abris caverne CORF pour réserves locales sont des éléments envisagés très tot dans la définition des formes techniques de la nouvelle fortification des frontières. Ils font l'objet d'un chapitre spécifique dans la Notice du 27 Décembre 1929 relative à l’organisation d'abris pour les réser..........
Plus d'informations ...



Notes et informations



CONSTRUCTION, Description

L'abri des chênes brulés est un abri d'intervalle CORF de type caverne à deux entrées pour trois sections comportant les locaux et équipements pour un PC de bataillon

L'abri des Chênes Brulés offre 9 places de couchage pour officiers, 8 places pour sous-officiers et 132 places pour hommes du rang.


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet

Bien que conçu pour abriter un PC de bataillon, il semble que l'abri des Chênes Brûlés n'ait pas été utilisé comme PC .
Le II° bataillon du 164° RIF avait son PC dans l'abri du Bois de Klang


CONSTRUCTION, Phase ou tranche de construction

L'abri aurait vu un doublement de capacité en 2° Cycle, ce qui en aurait fait l'un des plus grands abris caverne de la ligne Maginot. Cette extension future est très lisible dans le plan de l'abri.


EFFECTIF, Commandement et/ou unité

L'abri était affecté au II° Bon du 164° RIF

Ses installations techniques (électricité et transmissions) étaient exploitées par les personnels du 202° Bon du Génie


EQUIPEMENT, Electrique

L'abri était alimenté par sa propre usine électrique dotée de deux groupes électrogènes à moteur Baudouin type DB2 de 24 CV fournissant 18 KVA chacun en 220V triphasé avec neutre.

L'électricité était utilisé pour assurer l'éclairage, la ventilation et le pompage de l'eau du puits
Source(s) :
Génie - Equipements des abris et casemates



EQUIPEMENT, Transmissions

L'abri était équipé d'un poste émetteur récepteur de radio ER 50 F installé dans les locaux de l'étage supérieur du puit sud.

L'abri est relié au réseau téléphonique de la fortification par deux cables à 38 paires en provenance de la chambre de coupure 19M et un cable à 38 paires en provenance de la chambre de coupure 18M.
Un quatrième cable à 38 paires le relie à l'observatoire des Chênes Brules, l'abri de Veckring et aux casemates de Veckring


HISTORIQUE, Construction

Le marché de construction du gros-œuvre a été attribué par adjudication, comme pour l'ensemble de la tranche Coucou-Hummersberg, à la société d'Entreprises pour Travaux de Fortification d'Epinal le 6 Mars 1929, pour un montant de 3,9 MF. Les travaux ne débutent pas pour autant car le projet d'implantation technique n'est pas finalisé.

Le plan d'implantation général de l'abri est approuvé par la CORF le 23 Décembre 1929 (approbation 349/CORF de l'ensemble des abris Moselle-Nied)

Fin septembre 1931, les puits d'entrée sont percés et maçonné ainsi qu'une partie la galerie principale Nord. Les alvéoles transversales de l'abri commencent à être fouillées de leur côté (15%).
Source(s) :
SHD - 6V11100




Page n° 10740 mise à jour le 01/04/2020 - © wikimaginot.eu 2018 / 2020




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu