Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




ROHRBACH - FORT CASSO

( Ouvrage d'infanterie )


L'ouvrage est ouvert au public









Secteur Fortifié
SFR - SF Rohrbach

Sous Secteur
Bining

Quartier
Rohrbach

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
1938

Commune
BETTVILLER (57410)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
49.059841 - 7.264687

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



ARMEMENT, Spécificités


La tourelle pour arme mixte du bloc 1 fait partie d'un marché passé avec les établissements Delaunay-Belleville le 27 mai 1913 pour le fourniture de tourelle pour canon de 75.
Elle était initialement destinée à l'ouvrage l'ouvrage de Charmes la Côte à côté de Toul et portait le numéro 68.
Stockée dans un parc d'artillerie, elle fut modifiée à la fin des années 30 en tourelle d'armes mixtes et pris le numéro 568.
Plus d'infos sur ces tourelles dans la partie Tout-Savoir du site


CONSTRUCTION, Cout


Le cout de construction de l'ouvrage de Rorhbach s'est élevé de 10 millions de francs de l'époque.

Le cout de l'ouvrage d'artillerie initialement projeté aurait été de 93 millions de francs 1935


CONSTRUCTION, Description


L'ouvrage de Rorhbach est un ouvrage d'infanterie CORF comportant trois blocs. Il appartient à la génération des ouvrages 'Nouveaux fronts' construits à partir de 1934

Bloc 1:
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 interchangeable avec un canon antichar de 47 mm 4mle 34 sur baril
- 2 créneaux pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 1 tourelle pour 2 Armes-Mixtes (Jumelage de mitrailleuses REIBEL MAC 31 et canon de 25 mm AC) numéro 568
- 2 cloches GFM type B (FM 24/29)
- 3 créneaux type B pour fusil mitrailleur 24-29 pour la défense rapprochée

Bloc 2: Entrée
- 1 cloche pour Armes-Mixte (Jumelage de mitrailleuses REIBEL MAC 31 et canon de 25 mm AC)
- 1 cloche GFM type B (FM 24/29)
- 1 créneau type B pour fusil mitrailleur 24-29 pour la défense rapprochée


Bloc 3:
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 interchangeable avec un canon antichar de 47 mm 4mle 34 sur birail
- 2 créneaux pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 1 tourelle de mitrailleuses
- 1 cloche GFM type B (FM 24/29)
- 2 créneaux type B pour fusil mitrailleur 24-29 pour la défense rapprochée

L'ouvrage aurait du être un gros ouvrage d'artillerie dont la construction des blocs d'artillerie prévue en second cycle a été ajournée.
En sus des trois blocs d'infanterie construits, l'ouvrage aurait du comporter les sept blocs d'artillerie suivants :
- Entrée Hommes,
- Entrée Munitions,
- Deux blocs pour tourelle de 75 mle 33,
- Un bloc pour tourelle de 135 mm,
- Un bloc pour tourelle de 145 mm
- Une casemate d'artillerie pour trois 75 mle29


DENOMINATION, Dénomination officielle


Observatoire d'artillerie :
- Bloc 1 : O 26
- Bloc 3 : O 24


L'ouvrage de Rorhbach est également appelé Fort Casso


La numérotation allemande de l'ouvrage était werke 545, les blocs étant numérotés 578 a, b, c


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné


Le numéro d'abonné de l'ouvrage de Rohrbach au réseau téléphonique de la fortification Maginot était O 250
L'observatoire du bloc 1 était l'abonné Ob 249 du réseau de la fortification.
L'observatoire du bloc 3 était l'abonné Ob 251 du réseau de la fortification.


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'équipage de l'ouvrage de Rohrbach est composé de 6 officiers et de 170 hommes principalement issus du 166°RIF et du 207° Bon du Génie de Forteresse

Cdt de l'ouvrage : Cne De Saint Ferjeux.
Officier Adjoint : Lt Jacquot
Observation (artillerie) : Lt Hacquard(B3)

Cdt le bloc 1 : Asp Kalis - Lt Damour
Cdt le bloc 2 : Lt Huet
Cdt le bloc 3 : Lt Demaz

Médecin : Lt Blanc
Génie : Lt Casso


EQUIPEMENT, Electrique


L'ouvrage est alimenté en électricité depuis le réseau civil par un poste de transformation intérieur.
En cas de coupure du réseau civil, l'usine électrique dotée de deux groupes électrogènes à moteur SMIM type 4SR19 délivrant 100 CV à 600 t/mn prenait le relais


EQUIPEMENT, Transmissions


L'ouvrage est relié au réseau téléphonique de la fortification par trois câbles à 14 paires chacun depuis la chambre de coupure X611


Le central principal de l'ouvrage est doté d'un standard à 64 directions composé de deux panneaux TM32 pour 32 abonnés et d'une table d'opérateur TM32 à 14 circuits.
Les standards des blocs 1 et 3 sont des standards à 12 directions composés de deux centraux TM32 pour 8 et 4 directions sous carter étanche TM32


HISTORIQUE, Chronologie


Le 20 septembre 1938, la mobilisation est lancée suite à l'affaire des Sudètes. L'ouvrage est occupé jusqu'aux accords de Munich en octobre 1938.

Le 13 mars 1939 , les Allemands entrent en Tchécoslovaquie, nouvelle occupation de l'ouvrage. Le capitaine Gay céde le commandement de l'ouvrage de Rohrbach au lieutenant de Saint Ferjeux.
L'occupation de l'ouvrage durera un mois

Le 21 août 1939 l'ouvrage est occupé à compter de 17h

Le 25 août 1939, le 153eme RIF du temps de paix donne naissance aux régiments de guerre: 133°RIF, 166° RIF et 153°RIF

Les 2 et 3 septembre 1939, la mobilisation générale est lancée et la guerre déclarée par la France à l'Allemagne

Le 10 juin 1940, l'alimentaton électrique des ouvrages Maginot et des casemates est coupée.

Le 13 juin 1940, le 166eme RIF reçoit l'ordre de repli et seuls restent en place les équipages des casemates , des ouvrages et des avant-postes.

Le 15 juin 1940, la 262 ID allemande lance des actions contre les avant-postes entre Gros Réderching et Bitche. Une patrouille menée par le Lt Damour part en direction de l'avant-poste de la ferme Offerding et se fait accorcher par les allemands occupant déja la ferme. Le lieutenant et un soldat sont tués. En soirée, les avant-postes décrochent et l'ordre est reçu de préparer le sabordage de l'ouvrage. Celui ci ne sera pas effectué

Le 16 juin 1940, les Allemands tirent sur l'ouvrage par l'arrière.

A partir du 17 juin 1940, les équipages des ouvrages restent seuls, livrés à eux même et encerclés par la 262 ID allemande.
Ce même jour, l'ouvrage de Rohrbach ouvrira le feu sur une patrouille de reconnaissance allemande sur les hauteurs de Guising.

Le 19 juin 1940 l'ouvrage repère une infiltration de l'ennemi le long de la voie ferrée vers la casemate de BINING et l'artillerie de l'ouvrage voisin du SIMSERHOF intervient. L'abri de Rohrbach signale la présente d'un important convoi de camions ennemis qui envahit le casernement de Rohrbach. Les canons du SIMSERHOF les en délogent.

Le 20 juin 1940, les Allemands lancent deux assauts contre le bloc 2 (élément à vérifier quant à la date et la véracité de ce qui est indiqué dans le livre en référence - le terme d' "assaut" parait exagéré).

Le 22 juin 1940, le bloc II de l'ouvrage repousse une patrouille allemande et subit des tirs de canons antichars de 9h15 à 11h. L'artillerie de l'ouvrage voisin du SIMSERHOF viendra à bout de l'assaillant.

Le 24 juin 1940, aprés avoir obtenu la rédition des ouvrages du Haut Poirier et du Welschhof et des casemates avoisinantes, les Allemands concentrent leurs efforts sur l'ouvrage de ROHRBACH. L'ouvrage tirera de toutes ses armes aidé par le les canons de 75 sous tourelle et sous casemate du SIMSERHOF qui tirent pratiquement en continu jusqu'à 22h30. A minuit trente, l'ouvrage de ROHRBACH invaincu cesse le feu, conformément aux clauses de l'armistice.

L'équipage quittera l'ouvrage le 30 juin 1940 à 20h00 devant un détachement de la Wehrmacht qui leur rend les honneurs. Il part pour cinq années de captivité en Tchécoslovaquie du fait de scandaleuses conditions d'armistice.
Les Allemands prennent possession de l'ouvrage.

Le 10 décembre 1944 les Allemands s'enfuient par le bloc III après avoir saboté les installations.

A partir de 1950, le Génie entreprend les réparations nécessaires de l'ouvrage et il assurera son entretien jusque à la fin des années 1960.

A partir du début des années 1970, l'ouvrage innocupé sera réguliérement visité et commencera à être vandalisé.

En 1987 les travaux de restauration commencent et l'ouvrage ouvre au public.

L'association sera fondée officiellement le 8 septembre 1989

Source : fortiff.be
Source : Site internet fortiff.be
"La ligne Maginot-Guide de forts à visiter", page 79



Description touristique


Gardien du plateau de Rohrbach-les-Bitche, l'ouvrage de Rohrbach a résisté victorieusement aux attaques ennemis lors de la campagne militaire de 1939-1940.Au cours d'une visite commentée, découvrez le quotidien des troupes de forteresse du 166e régiment d'infanterie de forteresse. A 25 mètres sous terre, vous pourrez vous rendre compte de la technique mise en oeuvre pour la défense des frontières, en visitant la cuisine, l'usine électrique, le casernement, avant de participer à la mise en mouvement d'une tourelle à éclipse. Une véritable plongée dans l'histoire....


Horaires d'ouverture au public


Du 15/03 au 15/06
- Visites guidées tous les jours à 15h.

Du 16/06 au 15/09
- Visites guidées du lundi au vendredi à 10h, 14h et 16h.
- Visites guidées les samedis, dimanches et jours fériés à 15h et 16h.

Du 16/09 au 15/11
- Visites guidées tous les jours à 15h.

Du 16/11 au 30/11
- Visites guidées les samedis et dimanches à 15h.

Du 01/12 au 15/03
- Visites guidées les 1ers week-ends du mois et les dimanches à 15h


Tarifs
6 € / adulte
5 € / tarif réduit (Pass Lorraine, Groupe)
3 € / enfant (de 5 à 13 ans)

2.5 € / enfant réduit (de 5 à 13 ans avec Pass Lorraine, Groupe)

Les groupes ont la possibilité de visiter l'ouvrage tous les jours sur réservation.

IMPORTANT : Prévoir des vêtements chauds (température intérieure 13° toute l'année) et des chaussures de marche pour la visite de l'ouvrage.
Durée de la visite : 2h.


Coordonnées et adresse


Association Fort Casso
Mairie
Rue du Chanoine Châtelain
57410 Rohrbach-les-Bitche

Tel : + 33 (0)3 87 02 70 41

Mail: fort.casso@wanadoo.fr



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 17/05/2018



Fils de discussion



Position d'artillerie en arrière du B1 de l'ouvrage de ROHRBACH
7 messages, le dernier est de attila-77250 le 17/11/2016