Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




LEMBACH

( Ouvrage d'infanterie )









Secteur Fortifié
SFV - SF Vosges

Sous Secteur
Langensoultzbach

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
LEMBACH (67510)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
48.997286 - 7.774800

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie


Le bloc 1 ou bloc Ouest:
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuse Reibel
- 1 créneau pour jumelages de mitrailleuse Reibel ou canon antichar de 47 mm
- 2 cloches GFM type A

Le bloc 2 ou bloc centre:
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuse Reibel
- 1 créneau pour jumelages de mitrailleuse Reibel ou canon antichar de 47 mm
- 2 cloches GFM type A

Bloc 3 ou bloc Est:
- 1 cloche observatoire d'artillerie VDP (Vision Directe et Périscopique)
- 2 cloches pour jumelages de mitrailleuse Reibel
- 1 cloche GFM type A

Bloc entrée :
- 2 créneaux pour fusil mitrailleur


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet


La cloche VDP (O12) travaillait au profit de l'Ouvrage du Four à Chaux


CONSTRUCTION, Phase ou tranche de construction


En second cycle ,l'ouvrage aurait du être doté d'une tourelle de mortiers de 81 mm et de deux entrées sur l'arriére


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné


Le numéro d'abonné au réseau téléphonique de la fortification Maginot du petit ouvrage de Lembach était O 550

L'indicatif de l'observatoire VDP du bloc 3 pour l'artillerie était O 12


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'effectif théorique du petit ouvrage de Lembach était de 4 officiers et 58 hommes principalement issus du 165° RIF

Cdt de l'ouvrage : Cne Drouin
Off. Adjoint : Slt Allonas
Cdt le Génie : Lt Ferrandon puis Padovani

Bloc 1 : ?
Bloc 2 : Lt Schoen
Bloc 3 : Lt Champenois
Entrée : ?


EQUIPEMENT, Electrique


L'usine électrique était équipée de deux groupes électrogènes moteur Renault de 40 CV


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


Le PO est entièrement verrouillé de l’intérieur et non visitable sauf autorisation de propriétaire actuel qui vit en Allemagne
Sa visite ne présente pas d'intérêt, il est vide de tout équipement


HISTORIQUE, Construction


L'avant projet de tracé de la région fortifiée de la Lauter-Vosges, présenté lors de la 2e réunion CORF le 9 Décembre 1927, prévoit au sud-ouest de Lembach un petit ouvrage sous forme de casemate mitrailleuses avec tourelle lance-bombes (type 7 du catalogue CDF de Mai 1927, qui sera repris en type 9 dans le catalogue CORF de Mars 1928 - note 120/ORF). Ce point n'est pas rediscuté lors de la 4° réunion CORF portant à nouveau sur l'avant-projet de tracé.

L'avant-projet final de tracé de position Lauter-Vosges présenté en Avril 1929 lors de la 22° réunion CORF préconise finalement la construction de deux petits ouvrages (au sens de 1929) à LEMBACH et FOUR à CHAUX.

Un premier projet d'implantation des organisations autour de LEMBACH est proposé par la DTF le 21 Mars 1931 (215/S). L'ouvrage de LEMBACH contient en 1er cycle trois blocs d'infanterie et en 2eme cycle, une tourelle de 81mm, communications et entrées. A la suite d'une reconnaissance faite sur site, ce projet est demandé à être remanié significativement sur la partie FOUR à CHAUX.

Un deuxième projet de plan d'implantation des ouvrages de Lembach (461/S du 16 Mai 1931) est constitué. L'ensemble est représenté en 53° réunion CORF (8 Juin 1931), avec pour effet l'approbation de la partie LEMBACH mais d'autres modifications sur le FOUR à CHAUX.

Le plan d'implantation de l'ouvrage de LEMBACH, examiné en même temps que celui du FOUR à CHAUX début juillet 1931 ne soulève aucun commentaire de la CORF - note 452/ORF du 20 Juin 1931.
Source : SHD 7N3762, 2V244



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 18/06/2018



Fils de discussion



Casemate ou bloc à identifier - Lembach B1
5 messages, le dernier est de alainH le 01/11/2017

Ouvrage de Lembach
5 messages, le dernier est de flodonny le 19/03/2017