Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot

SEELBERG Est



SEELBERG Ouest

( Casemate d'infanterie )









Secteur Fortifié
SFR - SF Rohrbach

Sous Secteur
Legeret

Quartier
Welschoff - Kapellenhof

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
1932

Commune
PETIT REDERCHING (57410)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
49.062661 - 7.323140

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie


La casemate du Seelberg Ouest est une casemate d'infanterie CORF simple construite sur deux niveaux.
Elle est dotée de :
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 interchangeable avec un canon antichar de 47 mm monté sur bi-rail
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 3 créneaux pour fusil mitrailleur 24/29 dont un de porte destinés à la défense rapprochée
- 1 cloche GFM type A (FM 24/29 et mortier de 50) dotée d'un périscope J2 pour l'observation d'artillerie
- 2 ? goulottes lance grenade


CONSTRUCTION, Description


Les casemates du Seelberg Ouest et Est sont les deux premiers blocs du PO du Seelberg inachevé comme en témoigne dans chaque casemate le puit creusé et la cage d'escalier menant vers des galeries non construites.


DENOMINATION, Dénomination officielle


La cloche GFM de la casemate est nommée Observatoire d'artillerie O 22 (car dotée d'un périscope J2 utilisée comme observatoire auxiliaire par l'artillerie)


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'équipage de la casemate du Seelberg Ouest était issu de la 3° CEC du 153° RIF et placé sous le commandement du Lt Guigne


EQUIPEMENT, Transmissions


la casemate du Seelberg Ouest était dotée d'un poste émetteur-récepteur ER 50 F
Les communications téléphoniques de l'infanterie et de l'artillerie (observatoire) étaient assurées par un central 16 directions constitué d'un carter étanche équipé de deux centraux 8 directions type TM 32


HISTORIQUE, Construction


Le premier avant-projet de tracé de la position Lauter-Vosges, présenté lors de la 2e réunion de la CORF en décembre 1927, prévoit un ouvrage intermédiaire d'infanterie type CDF à la cote 362 (SEELBERG), comme dernier ouvrage côté Ouest de la RFL. Cette même réunion entérine cependant le déplacement de cette limite Ouest à Rohrbach. La présence de ce petit ouvrage de SEELBERG est confirmée dans le projet de la région fortifiée lors de la 22° réunion de la CORF en Avril 1929.

Le plan d'implantation de détail des deux casemates de SEELBERG est présenté à l'apporbation par la DTF de Strasbourg (L-Col GOURANDY, dossier 96/S) le 12 Janvier 1932.

Ces casemates sont les deux blocs de flanquement d'infanterie d'un petit ouvrage, prévu dans le plan de masse de la RFL, mais reporté en 2e cycle. A ce titre, elles sont construites en protection 3, avec puits d'accès aux futures communications souterraines.

Le plan des deux casemates - symétriques l'une de l'autres - n'appelle pas de commentaires majeurs hors réduction du mur extérieur du fossé diamant, surdimensionné à 2,25m au lieu de 1,75m prévu pour cette protection. Par ailleurs, le vide central du puits de la cage d'escalier doit être de 1,20m x 1,20m pour permettre l'installation ultérieure d'un monte-charges d'infanterie ou plus probablement d'un palan.

L'implantation définie pour ces casemates est approuvée par DM 773 2/4-S du 23 Février 1932.



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 18/09/2018



Fils de discussion



erreur de dénomination
7 messages, le dernier est de jolasjm le 09/05/2018




SEELBERG Est