Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




REYERSVILLER

( Abri )









Secteur Fortifié
SFR - SF Rohrbach

Sous Secteur
Bitche

Quartier
Schiessek

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
REYERSVILLER (57230)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
49.056426 - 7.398418

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Plan type


Le plan de cette construction peut différer du plan proposé, ce dernier est un plan type générique dont plusieurs variantes peuvent exister.


Ligne Maginot - Abri Caverne CORF pour deux sections - Selon Notice relative à l
JOLAS, Jean-Michel -   		

Généralités



Ces abris caverne CORF pour réserves locales sont des éléments envisagés très tot dans la définition des formes techniques de la nouvelle fortification des frontières. Ils font l'objet d'un chapitre spécifique dans la Notice du 27 Décembre 1929 relative à l’organisation d'abris pour les réser..........
Plus d'informations ...



Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie


La défense rapprochée de l'abri est assurée par quatre créneaux pour FM (deux en facade et deux sur porte) ainsi que par deux clches GFM (FM24/29 et mortier de 50 mle 35)


CONSTRUCTION, Description


L'abri de Reyersviller est un abri caverne doté de deux coffres d'entrée.


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet


L'abri du Freudenberg abritait un PC de compagnie selon 'Liaisons du commandement du SFV' - SHAT


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné


Le numéro d'abonné de l'abri de Reyersviller au réseau téléphonique de la fortification Maginot était Ab 342


EQUIPEMENT, Mobilier et second œuvre


L'abri était équipé d'une cuisinière à charbon pour 100 rations


EQUIPEMENT, Transmissions


L'abri était relié au réseau téléphonique par une liaison souterraine constituée d'un cable 6 paires depuis la chambre de coupure B4


L'abri était équipé d'un central téléphonique constitué d'un carter étanche TM 32 équipé d'un standard à 8 directions


HISTORIQUE, Chronologie


Les abris de Rohrbach, Petit-Rederching et Reyersviller ont été utilisés sous l'occupâtion allemande pour abriter les prisonniers soviétiques.
Ceux ci y ont laissé des inscriptions et graffitis sur les murs



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 22/01/2018