Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




BOCKANGE

( Camp de sureté )









Secteur Fortifié
SFB - SF Boulay

Sous Secteur
Burtoncourt

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
1934

Commune
PIBLANGE (57220)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
49.237819 - 6.420167

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Plan type


Le plan de cette construction peut différer du plan proposé, ce dernier est un plan type générique dont plusieurs variantes peuvent exister.


Ligne Maginot - Camp de Sûreté - type n°1 -
Les camps de sûreté sont les casernements principaux du niveau régimentaire de Forteresse. Ils sont par principe proches de la LPR , tout au plus à 1 ou 4 kilomètres de celle-ci.

Les camps de sûreté sont pratiquement tous conçus selon les mêmes principes, défini dans la "Notice sur l'organisation d'un quartier de casernemen..........
Plus d'informations ...



Notes et informations



EFFECTIF, Commandement et/ou unité

Le camp est occupé par le 2ème Bataillon du 162° RIF - 'Le Régiment de la Nied'
Sa capacité était de 1 430 hommes et 62 chevaux

Le casernement abrite également un Centre de Mobilisation (CM) ainsi qu'une Compagnie d'équipage d'ouvrage, la 2ème CEO


HISTORIQUE, Construction

Le camp de BOCKANGE fait partie de la première vague de 1930 des camps de sûreté du Nord-Est. Il est le seul camp du tronçon Moselle-Nied, avec celui de VECKRING.

Le marché de construction est passé pour un montant total de 5 MF le 8 Septembre 1930 à la Société Parisienne d'Entreprises (Paris), qui par ailleurs construit les ouvrages d'ANZELING et BERENBACH.

La plan d'implantation de construction est approuvée par DM 923 2/4 S 13 Mars 1931.

Au 1er Octobre 1931, la partie prioritaire liée à la compagnie permanente de sureté est en bonne voie d'achèvement. Le bâtiment de logement de la compagnie est en train d'être couvert et les planchers sont en construction, tout comme le poste de police, la cuisine/réfectoire, le mess, les bureaux et l'atelier. Seul l'infirmerie n'en est encore qu'à la maçonnerie.
Source(s) :
SHD - 6V11100



DIVERS (Sans critère)

le 28 octobre 1938, un rosier "Rose de la ligne Maginot" est planté dans le camp.
Source(s) :
Roger BRUGE - Faites Sauter la Ligne Maginot Page 37




Page n° 11337 mise à jour le 30/03/2020 - © wikimaginot.eu 2020




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu