Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




THIONVILLE - BASTION III

( Central téléphonique isolé )









Secteur Fortifié
SFT - SF Thionville

Sous Secteur
Hettange-Grande

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Autre

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
THIONVILLE (57100)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
49.358880 - 6.170833

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description


Le central est installé dans le bastion de la place du Luxembourg, dans les locaux précédemment occupés par le central principal du réseau téléphonique militaire mis en place au début des années 1900 par les Allemands.


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet


Central de guerre de la Place militaire de Thionville


En temps de paix, le central du bastion III assure l'intégralité des communications , le Central de guerre du Fort d'Illange étant innocupé.
En temps de guerre le central assure les communications de la Place de Thionville et des unités de renforcement qui sont installées dans la ville, les communications de l'Artillerie, du Génie, du commandement et de l'Infanterie étant assurée par le centeral d'Illange.

L'équipe afféctée au central assure en temps de paix l'entretien des appareils et du réseau téléphonique de la place


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné


Numéro d'abonné téléphonique : 1450


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


Le central est servi par des personnels de la 12° Cie du 4° bataillon du 18° Génie
Il est placé sous le commandement du Sgt Caillaud, Chef de poste
L'équipe est composée de 20 personnes et tourne en trois Quarts de huit heures

Source(s) : Témoignage du Sgt Caillaud


EQUIPEMENT, Transmissions


Le central du Bastion III est équipé de table d'opérateur Siemens et Halske d'origine allemande installées avant 1918. Elles ne seront pas remplacées mais l'équipement du central sera complété avec du matériel TM 32 (table opérateurs à 14 circuits et panneaux mureaux d'abonnés).
En 1938 et 1939, le répartiteur principal d'origine allemande sera refait et des tetes de cable avec conjoncteurs TM32 seront mises en place.


EQUIPEMENT, Ventilation


Le chauffage est assuré par des poêles à charbon.


DIVERS (Sans critère)


Annecdote :
En temps de paix, les centralistes écoutaient souvent les communications. Il était alors obligatoire de parler en français sur le réseau, et un opérateur ayant surpris une communication en alsacien s'est inséré dans le circuit, à dit 'Ici on est en France et on ne doit pas parler de la main gauche' et a coupé la communication.
L'un des correspondants a rappelé de suite et demandé le chef de poste, il s'agissait d'un officier issu de Saint Cyr en conversation avec son cousin alsacien (Cne Tur).
Le chef de poste en rappelant les consignes du Gal Cousse commandant le SFT interdisant les communications personnelles sut éviter à l'intrépide opérateur quelques jours d'arrêt ...

Source(s) : Témoignage du Sgt Caillaud



© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 10/01/2019