Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




ELZANGE

( Camp de sureté )









Secteur Fortifié
SFT - SF Thionville

Sous Secteur
Elzange

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
ELZANGE (57110)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
49.367365 - 6.289274

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné


Le numéro d'abonné du camp de sureté d'Elzange au réseau téléphonique de la fortification maginot était 569


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


En 1939, le camp est occupé par le 167° RIF


EQUIPEMENT, Hydraulique


Le camp d'Elzange et le camp de Cattenom étaient alimentés en eau par une conduite souterraine depuis la station de pompage militaire de Koenigsmacker construite à cet effet


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


Le camp a été rasé dans sa quasi totalité.
Les gravats des batiments détruits ont été rassemblés en un énorme monticule.

Seul subsiste un batiment converti en école primaire.


HISTORIQUE, Chronologie


Le camp a été transformé en camp de travail lors de l'occupation allemande.
Il a été bombardé lors d'un raid aérien par les Américains en 1944. Dans cette attaque, 78 femmes déportées, d'origine Ukrainiennes, qui y travaillaient en tant que prisonnières, ont trouvé la mort.
Ce fait est quasiment tombé dans l'oubli.
Le Républicain Lorrain a publié un article le 02-04-2011 sur ce drame qui sera commémoré désormais tous les 8 mai dans la commune d'Elzange.



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 13/09/2018