Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



OBSERVATOIRE Est des CERISIERS

( Observatoire d'artillerie )









Secteur Fortifié
SFBR - SF Bas-Rhin

Sous Secteur
Strasbourg

Quartier
Robertsau

Maître d'ouvrage
MIL - Allemand

Constructeur
Entreprises civiles

Année
1901

Commune
MUNDOLSHEIM (67450)

Lieu-dit / Parcelle
Im Schmittleimen Neben dem Hausbergenweg

Coordonnées
48.634798 - 7.703946

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description

A la hauteur de Strasbourg, la ligne principale est organisée sur un kilomètre de profondeur, mais directement sur la berge du Rhin. On y retrouve donc pas une ligne d'avants poste, à une dizaine de kilomètre de la Ligne Principale de Résistance.
Sur la position ouest des forts allemands de Strasbourg (construits dans les années 1880, pendant l'annexion) fut ainsi organisée une ligne de défense composée de blockhaus de flanquement. Celle ci se trouve à près de 10 kilomètre de la rive gauche du Rhin. L'artillerie profita également de la position dominante (40 mètres par rapport à la plaine) pour y placer plusieurs observatoires.

Construite en 1936, plusieurs de ces blockhaus sont directement intégrés à des constructions allemandes, forts, abris ou observatoires.

L'observatoire, de construction allemande, faisait partie de la Batterie des Cerisiers édifiée en 1901 dont il était l'observatoire détaché Est. Il dispose d'un petit local souterrain accessible par un escalier desservie par une unique entrée. Le local disposait d'un central téléphonique. Le puits de la cloche d'observation d'artillerie modèle 1896, communique directement dans ce local.

En 1936, un blockhaus pour mitrailleuses est construit contre l'ancien observatoire allemand. L'accès au blockhaus passe par une courte galerie qui prolonge le couloir d'origine. L'unique chambre de tir comporte trois créneaux pour mitrailleuses. Deux mitrailleuses flanquent le versant de la colline au sud-sud-ouest tandis qu'une troisième fait de même au nord-nord-est. Un quatrième créneau, sans support pour mitrailleuse, semble voué à l'observation. Celui-ci dispose de bonnes vues vers l'est. La dalle est percée de deux orifices pour périscope.


EQUIPEMENT, Transmissions

Le local de l'observatoire comporte une prise téléphonique TM 32 attestant son utilisation en 1939-1940.


HISTORIQUE, Chronologie

Classé en deuxième série des places de guerre et ouvrage défensif de la France par la Loi du 6 juillet 1933 relative aux fortifications détachées de Strasbourg (Journal officiel du 7 juillet 1933).

Approbation des délimitations des zones de servitudes et des fortification en commission le 28 janvier 1937. DM 1127 2/4S du 9 février 1937.




Fils de discussion



photo à déplacer
2 messages, le dernier est de jolasjm le 27/06/2020



Page n° 11997 mise à jour le 02/03/2023 - © wikimaginot.eu 2023




La visite de ces constructions peut se réveler dangereuse, Mise en garde

Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu