Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




E6 - TOURNEFORT

( Casemate d'infanterie )









Secteur Fortifié
SFAM - SF Alpes-Maritimes

Sous Secteur
Tinée-vesubie ( 65 DI )

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Commandement

Constructeur
MOM

Année
1940

Commune
TOURNEFORT (06710)

Lieu-dit / Parcelle
Le Bas Brégeonnier

Coordonnées
43.944862 - 7.163128

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie


L'armement de la casemate de Tournefort est le suivant :
- Un créneau pour une mitrailleuse 8mm Hotchkiss mle 1914
- Un canon antichar 25mm (25SA?)
- Trois créneaux pour fusil mitrailleur 24-29 dont un de porte (Défense rapprochée)
- Un créneau pour fusil-mitrailleur 24-29 (Flanquement du lit de la rivière à l'étage inférieur de la casemate)
- Trois goulottes à grenades


CONSTRUCTION, Description


La casemate de Tournefort est une casemate d'infanterie construite selon les prescriptions du standard STG de fortification de campagne renforcée (Album n°2) de façon quasi exacte. Elle est construite en protection n°1.

Elle est reliée par une galerie passant sous la route à un créneau pour FM prenant en enfilade le lit de la riviére situé en contrebas et comporte au niveau inférieur un local de stockage accessible par un escalier métallique.


DENOMINATION, Dénomination officielle


Cette casemate a le code E6 avant-guerre (Exx est la codification propre aux casemates de 2° ligne). Elle porte la référence C7 dans le référentiel d'après-guerre.


EQUIPEMENT, Electrique


La casemate était dépourvue d'installation électrique


EQUIPEMENT, Ventilation


Une ventilation à bras était prévue, mais n'a pas été installée (commande de ventilateur en cours en non livrée en Juin 1940).


HISTORIQUE, Construction


La casemate fait partie de la 2° ligne de défense du SFAM, tardivement constituée en 1940 sur conception du Génie de secteur fortifié, reprenant les standards "allégés" proposés par la STG en septembre 1939.

Cette 2° ligne reprend de façon quasi parfaite le tracé qui avait été proposé en 1929 par la Commission de Défense des Frontières, mais ajourné en 1930-31 pour coller au budget restreint de 362 MF qui avait été alloué. Elle s'appuie sur la limite Est de la ceinture fortifiée de Nice (Séré de Rivières), puis sur la ligne des chiuses et forts avancés de la Vésubie et du Var.

Le bloc E6 double la chiuse de BAUMA NEGRA et le fort de PICCIARVET, qui bien que partiellement réarmés sont techniquement dépassés.



© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 13/05/2019