Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




KNOPP 5 - A2B

( Abri )









Secteur Fortifié
SFSA - SF Sarre

Sous Secteur
Sarralbe

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Commandement

Constructeur
MOM

Année
1935

Commune
SARRALBE (57430)

Lieu-dit / Parcelle
Le Knopp

Coordonnées
49.000040 - 7.001547

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Notes et informations



CONSTRUCTION, Environnement

Le Point d'Appui (PA) du Knopp est constitué de 5 blocs d'infanterie et d'un bloc à usage de PC, non reliés par galeries mais par un réseau de tranchées.
Le PA du Knopp est un des points stratégique, il offre des vues sur l'ensemble du secteur.


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet

Abri pour la troupe, servant de PC au point d'appui du Knopp


EFFECTIF, Commandement et/ou unité

Le PA est occupé par 24 hommes de la CM7 du II/51e RMIC, commandé par l'adjudant Drianne

Dont :
Sgt Gillon, Sgt Cassati, CCh Canet, Cal Lebron, , Cal Sentex
Amar, Dard, Durin, Fischelt Marcel, Forest, Grattard, Hengel, Holl, Paillon, Gall, Schaeffer, Schaer, Schmidt,
Source(s) :
Rapport de Reviers de Mauny - 51° RMIC



HISTORIQUE, Chronologie

- 14 Juin 1940: Après une forte préparation d'artillerie, le PA du Knop est attaqué par deux Stosstruppen du IR 472 ((ID 252) de l'Oberleutnant von Ketelhodt. L'assaillant s'élance vers 9h10, et s'approche à la faveur du brouillard. Le PA est rapidement pris après la destruction de deux de ses blockhaus et l'assaut sur l'abri PC.

L'adjudant Drianne est tué avec cinq de ses hommes. Sept autres défenseurs sont blessés et le reste est fait prisonnier.

Au Knop, l’adjudant DRIANNE qui a refusé deux jours avant la relève malgré l’état de fatigue de sa troupe est à l’honneur et offre une magnifique défense.

La première attaque de la compagnie du Lieutenant Von Ketelhodt est brisée au départ. L’artillerie déclenche son barrage avec bonheur. Les troupes d’assaut perdent 3 officiers, le chef des pionniers, son adjoint et 9 hommes. Les canons destinés aux tirs d’embrasure sont hors de combat. Les mortiers lourds allemands reprennent leur pilonnage. Sous la protection de leurs tirs, les troupes d’assaut s’approchent à 30 mètres.

Au poste de combat Ouest, le sergent GILLON, avec un FM, stoppe une tentative de débordement et fauche les servants des canons. Les coloniaux font barrage avec courage. Les pertes ennemies se multiplient mais les nôtres sont lourdes.

Le bloc Ouest saute avec tout son équipage. L’ennemi parvient à déborder le Knop par l’ouest et à pénétrer à la grenade à l’intérieur.

L’adjudant DRIANNE, debout sur le parapet, pistolet au poing, vide son chargeur. Refusant de se rendre, Il est fauché de la tête au bas ventre par une rafale de PM. Inanimé et très grièvement blessé il est évacué pour être soigné pendant plusieurs mois dans un hôpital allemand avant d’être évacué vers un camp de prisonniers. La garnison, réduite à 17 hommes dont des blessés, est cernée dans ses abris souterrains et est mise hors de combat.
Il est près de 10h. Pendant plus d’une heure et demi, le Knop a tenu en échec une puissante attaque très préparée pendant 9 jours par des troupes d’assaut spécialisées.

Il est tombé avec honneur sa mission de retardement des forces ennemies ayant été remplie.




Fils de discussion



Précision
2 messages, le dernier est de jolasjm le 02/12/2020

knopp
Posté par prerogative le 29/10/2018



Page n° 16628 mise à jour le 02/12/2020 - © wikimaginot.eu 2021




La visite de ces constructions peut se réveler dangereuse, Mise en garde

Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu