Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




CERISIERS

( Ouvrage d'artillerie )









Secteur Fortifié
SFBR - SF Bas-Rhin

Sous Secteur
Strasbourg

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Allemand

Constructeur
Entreprises civiles

Année
1901

Commune
MUNDOLSHEIM (67450)

Lieu-dit / Parcelle
Im Schmittleimen Neben dem Hausbergenweg

Coordonnées
48.633633 - 7.700187

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



ARMEMENT, Artillerie


4 pièces de 10,5cm sous tourelles cuirassées.


CONSTRUCTION, Description


Construite au tout début du 20ème siècle (1901-1902), cette batterie cuirassée allemande comporte 4 tourelles pour canons de 10,5cm. Son rayon d’action de 10km appui à cette période tout le secteur nord et ouest de l’enceinte de Strasbourg.

En octobre 1934, la batterie est remise en état (source : correspondance du capitaine Schuler du 8 mai 1934) notamment en remplaçant les tubes allemands par des tubes de 105L français (vraisemblablement des tubes Schneider). Ses soutes comprennent deux tubes de rechanges et une dotation de 8000 coups.

Durant la drôle de guerre, elle est armée par du personnel de la 4ème batterie du 155ème RAP. Elle doit appuyer le secteur des ponts de Kehl et de la Kinzig dirigée par la cloche d’observation de la casemate du port au pétrole. Mais le rayon d’action des tourelles permettait le cas échéant de couvrir tout le nord de la place de Strasbourg.

La batterie ouvre le feu entre le 9 et le 13 juin. Rien que durant la nuit du 10 au 11 juin, elle tira 334 obus. Elle semble poursuivre ses tirs jusqu'à son évacuation dans la nuit du 17 au 18 juin. Elle est appréciée pour sa rapidité et son isolement par rapport aux habitations. En effet, le 155ème RAP limitait l'action des batteries situées près des villages qui auraient été soumis à des tirs de contre batterie.

Antoine SCHOEN
Association des Gardiens du Rhin
Sources : Archives du 155ème RAP, conservées par le Service Historique de l'Armée de Terre, notamment le rapport du capitaine Raspiller.


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet


Outre sa fonction de soutien précitée, la batterie des CERISIERS était identifiée comme un des moyens de bombardement de villes allemandes (Kehl en l'occurrence, à limite de portée) au même titre que l'ALVF.

Source : SHD - 7N3774 - Compte rendu de réunion des commandants de Régions Militaires du 1 Avril 1936.


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


La batterie subies des dégâts d'explosion interne, semble-t'il en 1940, par les allemands.

Elles est comblées, servent de décharge pour l'agglomération de Strasbourg à partir de 1968, en quelques années à peine.


HISTORIQUE, Chronologie


Classé en première série des places de guerre et ouvrage défensif de la France par la Loi du 6 juillet 1933 relative aux fortifications détachées de Strasbourg (Journal officiel du 7 juillet 1933).

Approbation des délimitations des zones de servitudes et des fortification en commission le 28 janvier 1937. DM 1127 2/4S du 9 février 1937.



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 09/03/2018