Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




VF60 - Liaison Saint-Hubert / Reinange

( RESEAU - Voie 60 - Antenne ou rocade ferroviaire )









Secteur Fortifié
SFT - SF Thionville

Sous Secteur

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Commandement

Constructeur
MOM

Année
1940

Commune
FLORANGE (57190)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
49.298965 - 6.176437

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Inachevé

Etat actuel
Disparu





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description

PONT DU DEPOT DE SAINT HUBERT
Ce pont est construit spécifiquement pour permettre le passage supérieur sur la voie normale desservant le dépot.
il existe toujours de nos jours, accolé au pont routier
Source(s) :
vie et culture - Guénange



CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet

Ce tronçon de voie simple permet la liaison entre les dépôts de Saint-Hubert (RFM Ouest) et de Reinange (RFM Est).


HISTORIQUE, Chronologie

Le tronçon est construit, seule manque l'une des branches devant emprunter le pont de Lampen Sud pour traverser la Moselle qui a été ébauchée mais non achevée.

PONTS DE LAMPEN
Les ponts de Lampen ont été conçus par M. Nicolas Meyer, ingénieur des Ponts et Chaussées de la Subdivision d'Uckange (de 1919 à 1957) en liaison avec I'Armée.
Ils ont été construit selon le procédé Rombacior (ciments Portland - Rombas) par l'entreprise Chambert de Nancy.

Les ponts de Lampen sont des ponts construits dans le cadre du programme CORF pour assurer la liaison entre les réseaux de voie militaire de 60 des rives gauche et droite de la Moselle.
Ils assurent ainsi la continuité de l'approvisionnement en munitions et matériels en cas de destruction du dépots de Saint Hubert ou de celui de Reinange .

Ces deux pont sont des ponts rail et route, ils sont doublés de manière à garantir le passage de la Moselle en cas de destruction de l'un d'eux .

Les ponts de Lampen seront construits tardivement en 1939-1940 et détruits le 15 juin 1940 à 4 heures du matin par l'explosion des fourneaux de mines (DMP) placés dans les culées des ouvrages.
Le pont Nord a été doté de sa voie de 60 et raccordé au réseau très tardivement, le pont sud n'étant quant à lui pas raccordé en mai 40 lors de sa destruction.
Seul le pont Nord sera reconstruit et est toujours en usage (2010), le pont Sud sera simplement supprimé. Les culées de départ de ce pont seront détruites dans les années 2000.
Source(s) :
Vie et culture Guénange
Abel Dufoiur - Le petit train du Kobenbusch
Divers




Page n° 24111 mise à jour le 25/05/2021 - © wikimaginot.eu 2021




La visite de ces constructions peut se réveler dangereuse, Mise en garde

Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu