Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Transmetteur d'ordres Carpentier

(Carpentier)






La transmission des ordres étant rendue particulièrement difficile du fait du bruit ambiant au niveau des étages supérieurs des blocs lors des combats, le téléphone ne pouvait être utilisé. Il a été fait usage de différents systèmes permettant la transmission visuelles des ordres entre les blocs et les PC ou entre les différents étages d'une même tourelle, appelés transmetteurs d'ordre.

Pour la transmission des ordres entre le PC d'un bloc situé en général au niveau du pied du bloc et les pièces d'artillerie ou tourelles situées au niveau des blocs mêmes, il a été fait usage de systèmes de transmission d'ordre eléctro-mécaniques.

Trois systèmes ont été successivement utilisés, le premier système fabriqué par la société Doignon était basé sur l'utilisation d'annonciateur à palettes. Il a été rapidement abandonné car les palettes tombaient toutes simultanément en cas de choc (bombardement) et remplacé par des transmetteurs à aiguille insensibles à ces perturbations.

Le premier système de transmetteur à aiguilles installé a été conçu et fabriqué par la société Carpentier qui lui a laissé son nom. Il s'agit d'un système électromécanique composé de trois éléments; deux transmetteurs et leur alimentation secourue par batterie.

Ce système a à son tour été remplacé après guerre dans le cadre des travaux d'entretien de la forteresse par le système Saint-Chamond-Granat dans la plupart des ouvrages du Nord-Est. On ne le trouve plus que dans les ouvrages du Sud-Est.


Constitution


Le système de transmetteur d'ordre est constitué de trois éléments principaux : le boitier chargeur avec sa batterie d'accumulateurs déportée et les deux transmetteurs d'ordres.


Boitier chargeur convertisseur :


Le boitier chargeur est alimenté sous une tension de 110V alternatifs. Il comprend un transformateur et un redresseur alimentant une batterie d'accumulateurs délivrant une tension de 24 V destinée à alimenter les boitiers transmetteurs.
Plusieurs modes de charge sont prévus :

  • Position Ar - Arret complet du système

  • Position B - Fonctionnement normal; le système est alimenté normalement et la batterie est maintenue en charge,

  • Position C - Fonctionnement normal avec une charge rapide de la batterie

  • Position D - Charge rapide de la batterie


  • Ouvrage d'artillerie de SAINTE AGNES


    Transmetteurs Carpentier et boitiers chargeurs
    ouvrage de Sainte-Agnés



    Le boitier chargeur est doté d'un système de sécurité empêchant sa fermeture complète lorsque l'équipement est en service pour permettre le refroidissement des éléments du chargeur


    Boitier transmetteurs d'ordre:


    Les boitiers transmetteurs d'ordre sont au nombre de deux, le premier boitier est installé au niveau du PC du bloc de combat, le second boitier dans le bloc à proximité des pièces sous casemate ou au niveau de l'étage intermédiaire de la tourelle.
    Ces deux boitiers sont strictement identiques. Ils sont chacun dotés d'un cadran circulaire portant des indications identiques parcouru par une double aiguille actionnée soit par un bouton rotatif au niveau du transmetteur (aiguille rouge), soit par un moteur commandé depuis l'autre transmetteur (aiguille noire) ainsi qu'un voyant rouge indiquant q'un ordre a été transmis et n'est pas acquitté.
    Le boitier placé en haut du bloc est équipé d'une sonnerie retentissant lorsque le voyant rouge est allumé. Cette sonnerie permet de s'assurer que la transmission d'un ordre sera bien prise en compte par l-e personnel en haut du bloc malgré le bruit ambiant éventuel.



    Boitier transmetteur d'ordre Carpentier en haut d'un bloc de combat
    Noter l'interrupteur permettant la coupure de la sonnerie




    Fonctionnement :


    1 - Le transmetteur émetteur place son aiguille rouge sur l'ordre choisi en actionnant le volant de l'appareil et, sur le poste récepteur, l'aiguille noire se place sur cet ordre. Les lampes rouges des deux transmetteurs s'allument, une sonnerie retentit au niveau du poste récepteur.

    2 - Le poste récepteur place son aiguille noire sur l'aiguille noire, ce qui, au niveau du poste émetteur place l'aiguille noire en coïncidence avec l'aiguille rouge. Les voyants rouges des deux postes s'éteignent et la sonnerie du poste récepteur s'arrête. La transmission de l'ordre a été acquittée.

    Les deux transmetteurs peuvent être tour à tour émetteur et récepteur. Le PC du bloc transmet ses ordres aux pièces, les pièces transmettent leurs compte rendus au PC du bloc.

    NB : La sonnerie peut être coupée au moyen d'un interrupteur inséré entre la sonnerie et le boitier transmetteur




    Rédaction initiale : Pascal LAMBERT 2015, révision janvier 2017



    © 2015 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 29/01/2017




    Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
    Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

    Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
    Nous contacter au bas de cette page
    pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

    Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu