Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Mitrailleuse Hotchkiss calibre 13,2 mm modèle 1930

(HOTCHKISS 13,2 / 1930)






Développement

La mitrailleuse de 13.2 mm modèle 1930 a été développée par la société HOTCHKISS sur la base de la mitrailleuse 13.2 inspirée elle-même du modèle 8mm 1914 dont la fiabilité n’était plus à démontrer. D'autres développements sur la même base sont faits en calibres 25 et 37mm.

Cette arme était initialement destinée à la défense anti-aérienne et son utilisation par les troupes d'infanterie a été écartée du fait du poids important des munitions utilisées et des problèmes logistiques qui en résulteraient pour assurer l'approvisionnement d'unités en mouvement et le danger présenté par les balles en limite de portée pour les troupes amies.



L'usage dans la fortification

La mitrailleuse de 13,2 s'est toutefois avérée parfaitement adaptée à une utilisation dans la fortification, grace à sa grande vitesse initiale, lorsqu'un faible pouvoir de pénétration des blindage était suffisant. Ceci est le cas des organes de la fortification ne pouvant pas se retrouver confrontés à des blindés lourds.
Avec la cartouche perforante Mle 1935 P, la mitrailleuse perforait 15 mm d'acier à 1000m et 20mm d'acier à 500m sous une incidence de 0°. Sous une incidence de 25° à 200m, elle perforait encore 20 mm d'acier, ce qui en faisait une arme efficace contre tous les blindés légers allemands, ou contre des embarcations comme sur le Rhin par exemple.

Mitrailleuse Hotchkiss 13,2 mm pour casemate

Mitrailleuse Hotchkiss 13,2 de forteresse


Dans la configuration fortification habituelle, la mitrailleuse Hotchkiss modèle 1930 était suspendue à un chariot mobile monté sur bi-rail et pouvait se substituer au jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 en place dans le créneau, système similaire à celui utilisé pour les canons antichar de 37 ou 47 mm adoptés dans la forteresse CORF.
Elle se mettait en place indifféremment dans les trémies type 1 , 2 ou 3 , mais on la trouvera principalement installée en trémies n°1 ou parfois n°2 (Vosges).

Néanmoins, quand la hauteur sous plafond de la chambre de tir à équiper n'était pas suffisante pour y installer un birail, la mitrailleuse était alors montée sur un volet de démasquage latéral fixé au mur, qui permettait d'effacer l'arme sur le côté. Le jumelage était lui-même installé sur un volet de démasquage latéral "petit modèle" de l'autre côté de la trémie. Cette installation sur volet de démasquage est peu fréquente : elle se trouve essentiellement dans certains blockhaus CORF des Vosges (9 exemplaires) et dans les stands de tir de la plaine du Rhin.

ESCH - (Casemate d'infanterie - double)

La mitrailleuse sur volet de démasquage grand modèle à la casemate d'ESCH


Il existe un cas très rare (4 exemplaires connus seulement), où la place latérale manquait pour installer le jumelage sur volet. Dans ce cas, le jumelage était suspendu et placé lui sur un birail et non la mitrailleuse. Ceci se retrouve à NAGELSTHAL (les 2 chambres de tir), GUNSTHAL FERME Ouest (1 chambre de tir) et GUNSTHAL FERME Est (1 chambre de tir).

Mitrailleuse Hotchkiss 13,2 mm pour casemate

Mitrailleuse Hotchkiss 13,2 de forteresse et jumelage monté sur volet de démasquage



Mitrailleuse Hotchkiss 13,2 mm pour casemate

Mitrailleuse Hotchkiss 13,2 de forteresse


Caractéristiques de l'arme

La mitrailleuse Hotchkiss modèle 1930 est une arme automatique de calibre 13,2 mm fonctionnant sur le principe de l'emprunt des gaz. Le refroidissement est fait par air (convection naturelle)


  • Longueur de l'arme : 1,490 m, 1,670 m avec cache-flammes

  • Longueur du canon : 0,992 m (76 calibres)

  • Poids de l'arme : 37,2 KG, (arme seule, sans chargeur ni montage bi-rail)

  • Poids du canon : 19,5 Kg

  • Calibre : 13,2 mm

  • Cadence de tir nominale : 450 coups/minute

  • Cadence de tir pratique : 200 / 250 coups minute avec chargeurs 30 coups

  • Vitesse initiale de la balle : 800 m/s (Cartouche 1935 P)

  • Pression moyenne : 2 944 Kg

  • Portée maximale : 4 500 mètres

  • Portée efficace : 2 500 mètres

  • Portée utile : 800 mètres

  • Vitesse initiale : 800 m/s

  • Pouvoir de perforation : 18 mm d'acier à 500 mètres à 30° - 12 mm à 2 000 mètres

  • Chargeurs de 30 coups (un chargeur à 20 cps a aussi existé)

  • Poids d'un chargeur (30 coups) : 1,9 KG vide - 5,56 Kg garni

  • Lunette de visée : APX L660, grossissement 3.2x



Munitions utilisées

Les munitions utilisées sont les cartouches de 13,2 x 96 mm modèle 1935 .



Déploiement

Le choix de cette arme est adapté aux objectifs que sont les canots ou engins de traversée légers pour le Rhin et les véhicules légers pour les Basses-Vosges, ces dernières étant considérées impraticables pour les blindés lourds.
Au final, ce une centaine d' exemplaires (1) de cette arme qui ont été déployés sur la ligne Maginot, tant pour l'équipement des casemates de berge le long du Rhin que pour celles des Basses Vosges. La différence de décompte peut être liée aux armes de rechange.


Notes
(1) d'autres sources mentionnent 85 installées.



Sources :

Diverses
Instruction provisoire sur l'armement en service dans les casemates d'Infanterie de RF - Gallica
Manuel du mitrailleur de terre contre avions - Annexe IV - 1935




Secteur(s) concérné(s) :SFBR SFV SFCO




Page n° 1000158 mise à jour le 23/04/2021 - © wikimaginot.eu 2015 / 2021



Fils de discussion



13,2 sur axe pivot
32 messages, le dernier est de EST le 23/04/2021

Mitrailleuses sous casemate
6 messages, le dernier est de jolasjm le 28/10/2017






Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu