Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Canon antichar de 47 mm modèle 1902

(47 mle 1902)






Le canon de 47mm Hotchkiss modèle 1902 a été utilisé en tant qu'arme antichar sur la ligne Maginot dans la fortification de campagne. Il s’agit d'une version modernisée et rendue semi-automatique du canon de 47 mm Hotchkiss modèle 1885. Il a été produit en plusieurs versions (type A, B, C et D) se différenciant principalement par l'aspect et le positionnement de l'ensemble frein et récupérateur.

Cette arme initialement utilisée par la Marine française sur ses navires a été réformée en 1933 du fait de l'évolution des blindage pour être remplacée par un matériel plus performant. Le ministère de la Marine à proposé alors de céder à titre gratuit au ministère de la Guerre ces canons et leurs munitions ne lui étaient plus d'aucune utilité, ce qui sera dans un premier temps refusé par ce dernier du fait du développement prévu du canon antichar de campagne sur roues de 47mm modèle 1937.
Les études de ce nouveau matériel ayant pris un retard conséquent (Ce canon ne sera jamais livré, ni la trémie 47B qui lui était dédiée), ils seront finalement acceptés en 1935 pour être utilisés comme arme antichar dans la fortification de campagne (1).

Le canon de marine modèle 1902 sera réutilisé dans les blockhaus MOM ou les coupoles pour canon de certains secteurs (2), monté sur affut crinoline modèle 1887 ou sur affut à chandelier(3). L'embrasure n'est protégée que par un simple volet blindé roulant, aucune trémie spécifique n'étant prévue pour ce matériel dont on pensait l'utilisation provisoire.

Ces matériels seront sabotés sur place en juin 1940 lors du retrait des troupes d'intervalle. Un exemplaire restauré monté sur affut mle 1887 est aujourd'hui (2015) visible dans la casemate de Uffheim.


Caractéristiques

- Calibre : 47 mm
- Portée maximale :
- Poids en batterie : 610 kg
- Portée efficace en antichar sous incidence de 30° : 30 mm à 1000 m ou 40 mm à 500 m.
- Cadence de tir maximale : 15 cps/mn
- Vitesse initiale : 690 m/s

Il existe en plusieurs variantes, en exemple le 47mm mle 1902 modifié 1915 doté d'un long frein au dessus du canon (1560mm environ).


Munitions :
Le canon de 47 mm mle 1902 tire les munitions suivantes :
- Cartouche à obus mle 1888 M (Munition d'exercice)
- Obus de rupture mle 1892 G
- Obus de rupture acier mle 1911 G (2 kg).



(1) Ce sont finalement 113 canons de 47mm modèle 1902 qui seront récupérés et utilisés en antichar dans la fortification de campagne.

(2) Du fait des munitions différentes utilisées par les canons de 47 modèles 1885 et 1902 livrés par la Marine, ceux ci seront affectés à des secteurs fortifiés différents pour des raisons logistiques liées à l’approvisionnement en munitions et éviter toute erreur lors de l'utilisation de l'arme.
Il sera en dotation dans:
- La 6° Région Militaire (Metz-Ouest, secteurs fortifiés de Crusnes et de Thionville) : 81 canons mle 1902;
- La 7° Région Militaire (Besançon) : 2 canons mle 1902 (Casemate de Knoeringue Sud-Est);
- La 20° Région Militaire (Nancy) : 30 canons mle 1902

(3) Étant muni d'un frein de recul, ce canon peut indifféremment se monter sur les deux types de supports. L'affut chandelier existe en plusieurs versions.


Sources : wikipedia, basart, clausuchronia....




© 2015 / 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 02/10/2017