Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Société Française des Téléphones Ericcson

(Ericsson)






Ericsson Colombes (Société Française des Téléphones Ericsson - STE) est une filiale de la société suédoise L M Ericsson fondée en 1876 par Lars Magnus Ericsson.

Cette filiale a été créee en France , Boulevard d'Achéres à Colombes en banlieue parisienne en 1911 suite à l'incendie qui avait ravagé le central parisien de la rue Gutemberg (1908).

Société des Téléphones Ericsson

Usine Ericsson à Colombes



La production était assurée dans les ateliers de Colombes et de Paris.

La première guerre mondiale fut synonyme de fortes difficultés pour l'entreprise du fait du manque de matières premières et de main d'oeuvre, mais l'activité reprit en France dés la fin du conflit.

Le début de l'automatisation du réseau téléphonique en France entre les deux guerres permit à l'entreprise de prospérer malgré des mésaventures liées au choix de centraux de marque LMT par les PTT français.

En 1931, le capital de la société se monte à 18 millions de francs.

Ericsson fabriquera des équipements téléphonie militaire type TM 32 comme les centraux extensibles semi étanches ou les postes de campagne .

Société des Téléphones Ericsson

Plaque constructeur Ericsson sur une table d’opérateur à 14 circuits



La société remporte en 1943 la fabrication du téléphone U43 (Universel 1943), le poste en bakélite noir qui sera retenu par l'administration des PTT pour l’équipement du réseau français. Les composants de ces postes téléphoniques sont très similaires à ceux utilisés dans les matériels type TM32 produits avant guerre.

Société des Téléphones Ericsson

Le mythique poste U43



Ce matériel sera produit jusqu'en 1980 malgré l'adoption en 1963 d'un nouveau type de téléphone , le S63 dont Ericsson sera aussi l'un des fabricants.

A partir des années 50, ce furent les centraux de type crossbar Ericsson (CP400) qui furent retenus en même temps que les centraux Pentaconta d'ITT pour accélérer la modernisation du réseau français.

La concurrence des années 70 sera compliquée pour la Société Française des Téléphones Ericsson qui vera une importante prise de participation de Thomson-CSF dans la société mère Ericsson en 1977 et deviendra la Société des Téléphones Thomson-Ericsson.

Thomson CSF absorbe à son tour LMT (Le Matériel Téléphonique) en 1979 et la branche téléphone sera reprise par CIT - Alcatel (Compagnie Industrielle du Téléphone) en 1983

Ericsson employait prés de 1 300 personnes en France en 2001





Rédaction :

Pascal Lambert





Sources:

Wikipedia
Ericsson
Scripo bay





Page n° 1000972 mise à jour le 29/05/2022 - © wikimaginot.eu 2022




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu