Haut de la page
Bas de de la page


146° Régiment d'Infanterie de Forteresse

(146° RIF)



Le 146° RIF occupe en 1940 le sous-secteur de Téting (secteur fortifié de Faulquemont - Région Fortifiée de Metz)
Il porte l'appellation de 'Régiment de Faulquemont', sa devise est '146 oblige'

Insigne du 146° Régiment d'Infanterie de Forteresse


Insigne du 146° RIF (après 1938)




Le Temps de paix


Le 146° Régiment d'Infanterie de Forteresse est issu du 146° Régiment d'Infanterie de 14-18 cantonné après la guerre à Saint-Avold et Forbach puis à Metz à partir de 1933 (Casernes Barbot, Fort Moselle et République)

Il est transformé et adopte la structure d'un 'Régiment d'Infanterie de Région Fortifiée' à six bataillons le 15 avril 1933 et constitue alors avec le 168° RI l'infanterie organique de la Région Fortifiée de Metz nouvellement créée.

Il reçoit officiellement l'appellation de 'Régiment de Faulquemont' le 08 aout 1935

Il se scinde en deux demi-régiments le 15 octobre 1934, le premier régiment composé des I, II et III° bataillons occupe le Camp de sureté de Zimming, le second demi régiment, composé des trois derniers bataillons occupant les camps de Denting (IV° bataillon), Bockange (V° bataillon) et de Veckring (VI° bataillon). Les compagnies de fusiliers-voltigeurs sont regroupées au fort de Bellecroix (Metz).

Cette scission amènera le 25 août 1935 à la naissance de deux régiments d'infanterie de Forteresse, composés à partir de chacun de deux demi régiments précédemment créés: le 146 ° Régiment d'Infanterie de Forteresse créé à partir des I, II et III° bataillons du 146° RI, affecté au SF de Faulquemont et le 162° Régiment d'Infanterie de Forteresse créé à partir des IV, V et VI° bataillons du 146° RI, affecté au Secteur Fortifié de Boulay


Le 146° Régiment d'Infanterie de Forteresse nouvellement créé est composé d'un état major, d'une compagnie hors-rang et de de trois bataillons, chacun de ces bataillons étant lui même constitué de trois compagnies de fusilliers-voltigeurs, d'une compagnie d'engins, d'une compagnie de mitrailleuses et d'une section d'équipages d'ouvrage.
Un bataillon d'instruction (21° bataillon) lui sera rajouté en mars 1939.

En janvier 1938, le régiment occupe les quartiers suivants :


- Metz - Caserne Barbot : Etat Major et CHR
- Camp de sureté de Teting : I° bataillon
- Camp de sureté de Zimming : II° bataillon
- Camp de sureté de Ban-Saint-Jean : III° bataillon



La mobilisation


A la mobilisation d'août 1939, le 146° RIF du temps de paix se détriple pour former l'infanterie du Secteur fortifié de Faulquemont et chacun de ses bataillons donne naissance à un régiment d'infanterie de Forteresse du temps de guerre, dans l'ordre, les 146, 156° et 160° RIF.

Le 146° RIF du temps de guerre est mis sur pied par le CMI 66 au Camp de Teting à partir du noyau d'active du I° bataillon du 146° RIF du temps de paix.
Il est composé de 3 bataillons totalisant neuf compagnies de Fusiliers-Voltigeurs (CFV) et trois CA ainsi que les compagnies regroupant les équipages occupant les ouvrages et casemates de la position fortifiée.
Le régiment met également sur pied un 21° bataillon (d'instruction).

Le 162e RIF occupe le sous-secteur du Bois-des-Chênes (1) (Secteur Fortifié de Faulquemont - Région Fortifiée de Metz). Son PC est établi au Steinbesch dans un premier temps puis à ? (voir fils de discussion) à partir de novembre 1939.

Le régiment éditera en 1939 - 1940 un journal périodique intitulé L'écho de Bétonville sous la plume du Cne Berthomieu et du Sgt Geslin.



Historique


En septembre 1939, le III° bataillon sous les ordres du Cne Mathieu intégre la division de marche qui sous les ordres du Col Vogel fera une incursion dans la foret de la Warndt avant de se replier derrière les lignes et de retrouver son régiment et la position qu'il tiendra jusqu'en juin 1940
Jusqu'en mai 1940, le régiment sera occupé à des travaux d'aménagement de la position. Il recevra un renfort constitué de 2 compagnies de volontaires espagnols, surtout utilisés comme pionniers.

Le 12 mai 1940, les positions du 146° RIF sont bombardées.
Debut juin 1940, les avants postes du Wehneck (Saint-Avold) sont pris à partie.
Le 14 juin, le régiment reçoit l'ordre de se replier, seuls les ouvrages restant occupés. Il entre avec le 156° RIF dans la composition du groupement de marche commandé par le Gal de Girval
Le 16 juin, le groupement passe au sud de la Seille puis sur le canal de la Marne au Rhin et dans les Vosges.

Le 20 juin, 34(2) hommes de la 3° compagnie du 21° bataillon d'instruction (capitaine Toutain) et de la compagnie de commandement ayant résisté vaillamment dans le village de Domptail dans les Vosges pendant plus de 6 heures face au 2° bataillon de la 198 ID allemande se rendent après avoir épuisé toutes leurs munitions. Ils seront fusillés sans jugement par les allemands.

Le 146° RIF déposera les armes sur ordre du général Condé le 23 juin aux environs de Saint-Dié (Vosges). Les équipages d'ouvrage cesseront le combat sur ordre le 2 juillet. Bien qu'invaincus et ayant déposé les armes après la signature de l'armistice, ils partiront en captivité selon les termes d'un armistice honteusement accepté par les plénipotentiaires français. Le drapeau du Régiment sera caché dans le cimetière de Laveline et ne tombera pas aux mains de l'ennemi ; il sera récupéré plus tard et ramené en zone libre.

Le 146° RI sera reformé le 01 février 1945 et son II° bataillon subira de lourdes pertes en combattant au coté des américains. Le régiment sera le premier régiment français à mettre le pied en territoire allemand.

Le régiment sera dissous le 01 novembre 1945 à Metz.

Le 146° RIF a édité un journal régimentaire pendant la guerre, intitulé 'Cambronne'.



Encadrement du régiment


Etat Major :

Chef de Corps: LtCol Prat E
PC au Steinbech puis à ? à partir de novembre 1939


I° Bataillon:

Quartier ? - PC à Stoffellgarten ou Tuilerie de Teting?
CB CB Viaud G puis CB Helffer à partir de mars 1940

1° CFV
2° CFV
3° CFV
4° CFV
1° CA - Cne NADAL, PC à la gare de Teting?


II° Bataillon:

Quartier ? - PC à Pontpierre
CB Leixelard puis Cne Beaumier

5° CFV
6° CFV
7° CFV
8° CFV
2° CA


III° Bataillon:

Quartier ? - PC à ?
Cie Mathieu puis CB Grange

9° CFV - Teting village : Cne Laine
10° CFV - Folschviller : Cne Megy
11° CFV - Téting camp : Cne Rachoux, puis Lt Mondange (mai40) et Lt Druon (juin 40)
3° CA : Lt Mondange puis Cne Ietter à partir de mai 40


21° Bataillon:

CB Delbreil


Corps Franc:

NB : Rattaché directement au SFF et composé d"éléments des 146 et 156° RIF, du 9° BCA et du 46° RI
Cdt : Cne Vernhes (146 ou 156° RIF ?)
- Lt Varachaud, Lt Buchoud



Ouvrages fortifiés

A38 - Petit ouvrage de Teting - Lt Pichavant puis Lt Marchelli
Casemate de Laudrefang Nord : Lt Stock
Casemate de Laudrefang Sud : SLt Caillet



Autres personnels du régiment

Lt FABING Léon (1° CA, né à SCHWEYEN le 11 7 1905), Lt Michel-Duhaut (1° CA),SC Petry (1° CA), Lt RONEZ André né le 20 9 1914, Cal Mangin, SLt Bois, Cne Lavallée (PC à Leschertewald), Lt LLOSA Jacques (I/146, né le 10 8 1910), SLt Blazy (i/146), Lt Fabing, Lt Jager Jean, SLt Schoeffer (III/146), Asp GERMAIN Pierre (III/146, né le 28 5 1911), SC Baroth




1 - Le sous-secteur du Bois-des-Chênes prendra l'appellation de sous-secteur de Téting en novembre 1939
2 - Le chiffre de 34 fusillés est issu de la stèle dressée par la commune de Domptail en mémoire de ces soldats, il est fait par ailleurs état de 32 ou 33 hommes massacrés à Domptail


Sources : Hommes et ouvrages de la Ligne Maginot T1, kerfent.com




Secteur(s) concérné(s) :SFFA




Autres pages en rapport sur le site



162° Régiment d'Infanterie de Forteresse(162° RIF) dans la catégorie Infanterie (Unités)


Fils de discussion, questions




L'Echo de Betonville
2 messages, le dernier est de Pascal le 13/01/2018

photos Yves Taveau 1939
4 messages, le dernier est de jolasjm le 05/12/2017

Personnels du régiment
2 messages, le dernier est de Pascal le 23/05/2017

Quartiers et PC du Sous-Secteur de Téting (Bois-des-Chênes)
Posté par Pascal le 03/12/2016




Photos



Unité du 146° RI en 1933



Ligne Maginot - Unité du 146° RI en 1933 - Photo prise en 1933 semble t-il. Le régiment est encore le 146° RI. Au centre, le SgC BEAURY, qui sera le commandant de la casemate de LANGHEP SUd en 1940.
Photo prise en 1933 semble t-il. Le régiment est encore le 146° RI. Au centre, le SgC BEAURY, qui sera le commandant de la casemate de LANGHEP SUd en 1940.
Auteur : Inconnu
Droits réservés

Droits réservés

146° RIF au camp de ZIMMING



Ligne Maginot - 146° RIF au camp de ZIMMING - Photos prises en 1939, certainement avant mobilisation.
Photos prises en 1939, certainement avant mobilisation.
Auteur : Inconnu - Collection GT59530

Inconnu - Collection GT59530 - Reproduction et diffusion interdites sans l'accord de l'auteur

146° RIF au camp de ZIMMING



Ligne Maginot - 146° RIF au camp de ZIMMING - Photos prises en 1939, certainement avant mobilisation.
Photos prises en 1939, certainement avant mobilisation.
Auteur : Inconnu - Collection GT59530

Inconnu - Collection GT59530 - Reproduction et diffusion interdites sans l'accord de l'auteur

146° RIF au camp de ZIMMING



Ligne Maginot - 146° RIF au camp de ZIMMING - Photos prises en 1939, certainement avant mobilisation.
Photos prises en 1939, certainement avant mobilisation.
Auteur : Inconnu - Collection GT59530

Inconnu - Collection GT59530 - Reproduction et diffusion interdites sans l'accord de l'auteur

146° RIF au camp de ZIMMING



Ligne Maginot - 146° RIF au camp de ZIMMING - Photos prises en 1939, certainement avant mobilisation.
Photos prises en 1939, certainement avant mobilisation.
Auteur : Inconnu - Collection GT59530

Inconnu - Collection GT59530 - Reproduction et diffusion interdites sans l'accord de l'auteur

146° RIF au camp de ZIMMING



Ligne Maginot - 146° RIF au camp de ZIMMING - Photos prises en 1939, certainement avant mobilisation.
Photos prises en 1939, certainement avant mobilisation.
Auteur : Inconnu - Collection GT59530

Inconnu - Collection GT59530 - Reproduction et diffusion interdites sans l'accord de l'auteur

146° RIF au camp de ZIMMING



Ligne Maginot - 146° RIF au camp de ZIMMING - Photos prises en 1939, certainement avant mobilisation. 8° Cie du II/146° RIF.
Photos prises en 1939, certainement avant mobilisation. 8° Cie du II/146° RIF.
Auteur : Inconnu - Collection GT59530

Inconnu - Collection GT59530 - Reproduction et diffusion interdites sans l'accord de l'auteur


Bibliographie




Les Corps Francs du Secteur Fortifié de Faulquemont et l'affaire du Wenheck en 1939-1940
Article paru dans les mémoires de l'Académie Nationale de Metz en 1987
HENRION Lucien - Académie Nationale de Metz - 1987

Teting sur Nied - Honneur au 146° RIF
Teting sur Nied - Honneur au 146° RIF - FRANCK Pierre, CIUNEK Pierre
Historique, photos, anecdotes et documents sur le 146° RIF
FRANCK Pierre, CIUNEK Pierre - Mairie de TETING sur NIED - 1987 - ISBN : Sans - 52 pages



Liens, autres pages sur la toile



Le massacre de Domptail






Vous aussi participez à l'enrichissement de cette page.

Ouvrir une discussion, apporterz des compléments ou corrections et poser une question ???.
C'est facile, il suffit pour cela de vous inscrire, c'est gratuit et sans engagement.