Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




NANCY- LAXOU - Station protégée LSGD

( Central téléphonique isolé )









Secteur Fortifié
ND - Secteur non defini

Sous Secteur

Quartier

Maître d'ouvrage
CIV - Etat

Constructeur
Entreprises civiles

Année
1938

Commune
LAXOU (54520)

Lieu-dit / Parcelle
Rue du Plateau

Coordonnées
48.688506 - 6.137648

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description


La station protégée de Nancy Laxou est composée de deux bâtiments:

- La station du temps de guerre constituée d'un abri passif (aucune défense rapprochée n'existait) organisé sur un unique niveau desservi par un couloir central qui relie les deux coffres d'entrées qui sont en chicane.

- La station du temps de paix constituée d'un bâtiment en maçonnerie classique construit sur la station protégée.

L'architecture de la station protégée n'a rien de commun avec les abris de la ligne Maginot. De plan quadrangulaire, seuls deux coffres d'accès en chicane dépassent de la façade de l'abri construit à contre pente.

L'ensemble de ces locaux semble à destination technique. Ni salle d'eau, ni toilettes ne laissent supposer d'hébergement ne serait ce que pour le personnel d'exploitation.


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet


Station amplificatrice de la rocade LSGD ( Lignes Souterraines à Grande Distance) Strasbourg - Paris assurant les communications téléphoniques entre La Férté sous Jouarre ( Etat major des armées) et le front Est.
Une partie des locaux est utilisée par la Défense Aérienne du Territoire.


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'ouvrage est placé sous le commandement de la Défense aérienne du territoire
Il est servi par des personnels des P et T mobilisés sur place


EQUIPEMENT, Electrique


L'ouvrage est alimenté par le réseau civil (accédant dans l'abri par la dalle haute dans le local des ventilateur) et par un groupe électrogène.

L'alimentation civile se fait depuis un transformateur extérieur construit spécifiquement pour le central et la station protégés.

Le groupe électrogène est placé dans une usine située dans la chicane du coffre droit. Il est placé sur un socle en béton posé sur le radier par l'intermédiaire de 4 patins anti-vibratiles.

Une porte étanche isole l'abri de l'usine au niveau du couloir et l'alimentation en air de l'usine est indépendante et munie d'un filtre contre les gaz de combat.

A l'exception de la conduite d'échappement qui à l'extérieur débouche dans une fosse (remplie d'eau ?) et deux conduites d'eau de refroidissement, seul le support d'un réservoir journalier est décelable. Toute trace d'équipement de distribution électrique à disparu, y compris le réseau d'éclairage d'époque.

Le réservoir d'eau de refroidissement se situe dans le coffre droit, en deçà de la porte blindée. La conduite de refoulement des moteurs est visiblement équipé d'une sécurité devant déceler un dysfonctionnement du circuit de refroidissement du groupe électrogène ou un manque d'eau.


EQUIPEMENT, Transmissions


En 1939, les liaisons LSGD suivantes sont traitées par la station protégée :
- Câble C1 Paris-Nancy-Strasbourg ,
- Câble C 16 Nancy-Metz ,
- Câble C71 Nancy-Strasbourg via Château Salins et Sarrebourg

Elle comporte les répéteurs et amplificateurs nécessaires pour ces liaisons ainsi que les équipements de mesure et de surveillance attachés.


EQUIPEMENT, Ventilation


L'ouvrage est équipé de deux ventilateurs hélicoïdaux entrainés par un moteur électriques à transmission directe.
Le premier utilisé pour le recyclage d'air à l'intérieur de la station est équipé d'une batterie de chauffage électrique et le second est utilisé pour l'extraction de l'air.

Un système permettant l'assèchement d'air était vraisemblablement installé mais nulle trace n'en subsiste.


GENERALITES, Localisation précise


L'ouvrage est situé rue du plateau à NANCY LAXOU


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


Réaménagé après guerre puis abandonné au profit de la nouvelle station construite au dessus, l'abri n'a plus guère servi que pour le transit des certains cables et ne comporte plus d'équipement téléphonique.

Il est difficile de déterminer avec exactitude quels étaient les équipements en place, de nombreuses modifications des installations ayant été faites après guerre.


2012 - Le gros oeuvre est intact et ne semble pas avoir subi de modification à l'exception du coffre gauche qui a été muré. L'abri comporte encore toutes ses huisseries métalliques (portes étanches, porte blindée) et bois (porte des locaux).
L'équipement de ventilation est incomplet, les tronçons principaux des gaines ont été démontés pour permettre la mise en place de chemins de cables après guerre. Les petites gaines d'extractions sont en revanche encore présentes dans les différents locaux.
Les installations électriques ont été totalement rénovées et le groupe électrogène a disparu.


HISTORIQUE, Chronologie


La station protégée est activée en 1939 et les équipements de la station du temps de paix y sont transférés.

En 1940, l'ordre est donné de saboter les installations. Le sabotage effectué sera minime et 8 jours plus tard, la station sera de nouveau fonctionnelle et placée sous l'autorité de l'administration allemande.

La station sera sabotée par les allemands le 14 septembre 1944 lors de leur repli. Ils feront sauter les bâtiments du temps de paix et l'intérieur de la station protégée sera totalement dévasté.

Une station mobile est mise en place et la reconstruction de l'ensemble est lancée en 1945

Le 31 mars 1948 la station nouvellement équipée de matériels 44 est mise en service et d'autres liaisons sont rajoutées à celle existantes comme par exemple celle desservant la base US installée à Rosiéres (cable C 1066).


HISTORIQUE, Construction


La construction de la station protégée débute en 1936 et l'ensemble est fonctionnel en 1938.

La partie supérieure de la station sera reconstruite en 1945 après sa destruction par les allemands en 1944

L'ensemble est en cours d'aliénation en juillet 2012 et sera transformé en immeuble d'habitation.



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 15/02/2014