Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




BREITENHAAG (Batterie de)

( Position d'artillerie préparée )









Secteur Fortifié
SFAL - SF Altkirch

Sous Secteur
Franken

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Commandement

Constructeur
Non précisé

Année
1935

Commune
MUESPACH LE HAUT (68640)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
47.529518 - 7.401480

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



ARMEMENT, Artillerie


Les encuvements sont prévus pour un canon SAINT CHAMOND modèle 1884 - 1917 de 240 mm de portée 17,3 Km.

Sa longueur est de 6,70 metres pour un poids de 31 tonnes.
Les projectiles utilisés pèsent 161 kilos et ont une vitesse initiale de 575 m-s
L'angle de tir est de 10 grades en azimuth et de 38 grades en elevation.


CONSTRUCTION, Description


La batterie de Breitenhaag est composée de deux encuvements bétonnés pour piéce d'artillerie, d'un PC de batterie et d'une soute à munitions installés dans des abris de type STG ainsi que d'un quai de déchargement pour camions.
L'ensemble de la batterie est desservie par un réseau de voie ferrée de 40 cm

Les deux encuvements sont des encuvements bétonnés de construction STG prévus pour une pièce d'artillerie de calibre 240 mm. Chaque encuvement comprend un abri bétonné pour munitions fermé par un volet roulant et raccordé au réseau de voie ferrée de 40 cm.

Le premier abri est le PC de la batterie. Il comporte deux entrées, chacune étant protégée par un créneau pour FM et une porte blindée aujourd'hui disparue. Entre les deux entrées se trouve l'unique salle, dont le béton à été doublé par des plaques de tôle. Il reste également deux bancs repliables, ainsi que quatre tuyaux en acier pour le passage de câbles téléphoniques.
A l'’extérieur de l'abri se trouve un regard carré avec des barreaux destiné à l'évacuation des eaux usées, obstrué à 1,50m.

Le second abri sert de soute à munition. Il s'abri d'un abri de type STG à une entrée sans protection FM. Le couloir part sur la gauche après l’'entrée et donne accès à deux pièces. La première (environ 3m x 3m) a une protection en tôle au plafond mais pas sur les murs, la seconde pièce d'environ 1m x 1m est située au fond du couloir
On trouve deux ouvertures rondes d’'une vingtaine de centimètres fermant par un volet coulissant en acier sur le mur droit, l'une en position haute, le seconde prés du sol. Ces ouvertures sont destinées à la ventilation du local et se retrouvent dans les deux piéces.
Dans se trouve deux ouvertures rondes d’une vingtaine de centimètres, identiques à l'’autre pièce et sur le même mur.
Ces deux pièces semblent ne pas avoir eu de porte.

L’'entrée Est de la batterie d’'artillerie du Breitenhag (orthographe IGN) se fait par un portail dont les deux piliers de support sont toujours en place. Le chemin est bordé de chaque coté par un muret en béton, celui de gauche ne dépasse pas les 30 cm sur tout sa longueur, tandis que celui de droite commençant après l’'encuvement Est et monte pour atteindre la hauteur d’'un quai de déchargement de camion.
Mis à part l’'abri en tôle « métro » qui se situe à gauche, la disposition de l’'encuvement est identique à celui situé à l’'ouest.


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


La batterie de Breitenhaag est servie par le 6° Groupe (10° ou 11° Batterie) du 159° RAP (Régiment d'Artillerie de Position)

Ce groupe d'artillerie est placé sous le commandement du CE Nicolas puis du Cne Bauer à partir de février 1940


HISTORIQUE, Chronologie


Les pièces de la batterie tirent de fin Mars à Juin 1940 sur les positions allemandes de la rive droite du Rhin, ainsi que sur les nœuds de communication.

- 14 Juin 1940 : l'ordre de repli est reçu par la batterie. A l'inverse des pièces de 155mm des batteries attenantes, celles de 240mm sont intransportables simplement. Elles sont sabotées et laissées sur place et les hommes se replient sur Belfort.



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 17/07/2017