Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




34/3 - MARCKOLSHEIM Nord

( Casemate d'infanterie )









Secteur Fortifié
SFCO - SF Colmar

Sous Secteur
Elsenheim

Quartier
Marckolsheim

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
MARCKOLSHEIM (67390)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
48.165048 - 7.553047

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description


La casemate de Marckolsheim Nord est une casemate d'infanterie CORF double.


CONSTRUCTION, Plan type


Casemate du type M2F


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'équipage de la casemate est composé de 21 hommes issu de la 2° CEO du 42° RIF, placés sous le commandement de l'ADC GUILBOT. Ce dernier était originaire de St Jean d'Angely et il perdra la vie au cours de l'attaque allemande, sans doute lors d'une tentative de défense par l'extérieur.

Equipage :
- Sgt Ernest HORNY,
- Sgt Auguste KLEIN et Alfred BLORTZ, blessé lors de l'attaque,
- Caporal Chef PRAT et GROS, tués lors de l'attaque du 17 Juin.
- Caporal FAISANT, blessé.
- Soldat DELOYE Marcel Georges, décédé lors de l'attaque allemande le 17 06 1940
- Soldat DODIN Victor, décédé lors de l'attaque allemande le 17 06 1940
- Soldats HABERER, MERCET, GOEPFERT, DRUX blessés dans la chambre centrale.
- Soldats MARCHAND, Pierre GALMISCH, THIBINGER blessés.
- Soldats Louis WEBER, Marcel DELOYE, Achille et Jules FLECHER, DAVID, tués avec le AdC GUILBOT.

Les trois derniers défenseurs valides qui sortent de la casemate à sa reddition sont les soldats CREUSSART, KLINGER, et FRECHARD.


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


La casemate de Marckolsheim Nord n'a pas été remise en état après guerre.
Elle est partiellement détruite et remblayée (2011) et non visitable


HISTORIQUE, Chronologie


- 15 Juin 1940 : dés 10h des allemands tentent de passer la digue des hautes eaux et empruntent le boyau vers 34/3. Ils sont repoussés au mortier de 81mm.

- 16 Juin 140 : les stukas bombardent la casemate dés 10h du matin. Celle-ci est endommagée par des explosions intérieures de munitions et est couverte d'une épaisse fumée.

- 17 Juin 1940 : Face à la resistance acharnée de l'équipage , les allemands maitres du terrain ont utilisé l'artillerie, l'aviation et des charges explosives (plusieurs charges de 3kg assemblées "Gestreckte Ladung") pour obtenir la réddition de la casemate. La cloche GFM est détruite par un 88mm qui perce ensuite la chambre de tir Sud.

Cette attaque coutera la vie à neuf membres de l'équipage et sur les 21 hommes d’équipage, six seront valides dont deux seulement s’en sortent sans une seule égratignure.

Deux rapports relatent l'attaque et la rédition de la casemate. Le rapport français est celui du Lieutenant Dissler, l’allemand celui de Capitaine Pohl.
Le premier décrit la casemate après les combats "État épouvantable ! Le massif en aile a disparu dans les cratères et des pans entiers de ciment sont effondrés. L’intérieur est carbonisé. Les munitions ont éclaté et sont visibles à l’extérieur de l’ouvrage… "
Le rapport allemand énumère les moyens utilisés lors de l'attaque de la casemate : Stuka, artillerie, PAK 88 et 37, charges compactes, charges allongées, grenades… mais ce rapport ne fait pas allusion à l'utilisation de lance-flammes ce qui contredit la version usuelle de l'attaque.


SOURCES, Bibliographie ou documents de réference


Offensive sur le Rhin - Roger Bruge



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 24/07/2018



Fils de discussion



Photo cloche GFM
2 messages, le dernier est de Pascal le 12/10/2016