Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




FLAUT

( Ouvrage d'artillerie )









Secteur Fortifié
SFAM - SF Alpes-Maritimes

Sous Secteur
Tinée-vesubie ( 65 DI )

Quartier
Tournairet-Vésubie

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
1935

Commune
LA BOLLENE VESUBIE (06450)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
44.004887 - 7.331647

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Plan sommaire








Notes et informations



ARMEMENT, Artillerie

L'ouvrage était équipé de :
2 canons obusier de 75mm Mle 1933
4 mortiers de 81mm Mle 1932


CONSTRUCTION, Cout

Le coût de construction de l'ouvrage s'éleve à 23 544 000 Frs de l'époque


CONSTRUCTION, Description

L'ouvrage de Flaut est un ouvrage d'artillerie CORF à 5 blocs

Bloc 1 : Entrée Mixte
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuse REIBEL MAC 31 et canon AC 37 mm prenant la route d'accès en enfilade. Une arme mixte (JM/AC25) était prévue en 1935 mais n'a jamais eu le temps d'être installée.
- 2 créneaux pour fusil mitrailleur Mle 24/29
- 1 cloche lance grenade
- 1 cloche GFM type A (Fusil mitrailleur Mle 24/29 et mortier de 50)

Bloc 2 :
- 2 créneaux pour mortier de 81 mm
- 1 cloche GFM type A (Fusil mitrailleur 24-29 et mortier de 50)
Le bloc sert par ailleurs de bloc cheminée d'évacuation des fumées de l'ouvrage.

Bloc 3 :
- 2 créneaux pour canon de 75 Mle 33 frontaux sous cuirassements frontaux type "Rimplas"
- 1 créneau FM de défense de la façade.
- 2 cloches GFM type A (Fusil mitrailleur Mle 24/29 et mortier de 50)
- 2 cloches pour jumelage de mitrailleuse REIBEL MAC 31 (JM n°2 et JM n°3)
- 1 cloche observatoire VDP (Vision Directe et Périscopique)
Le bloc était équipé d'une issue de secours en fond de fossé.

Bloc 4 :
- 2 créneaux pour mortier de 81 mm
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuse REIBEL MAC 31 (JM n°5 orienté vers l'entrée et le vallon de Planchette)
- 2 créneaux pour FM de défense de façade.
- 1 cloche GFM type A (Fusil mitrailleur 24-29 et mortier de 50)
- 1 cloche pour jumelage de mitrailleuse REIBEL MAC 31 (JM n°1, action en Gordolasque)
Le bloc dispose d'une issue de secours en fond de fossé.

Bloc 5 :
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuse REIBEL MAC 31 (JM n°4 - flanquement de GORDOLON)
- 1 créneau FM de protection de façade
- 1 cloche GFM type A (Fusil mitrailleur 24-29 et mortier de 50)
- 1 cloche observatoire VDP (Vision Directe et Périscopique) - indicatif O77.

2ème Urgence:

Un bloc (le bloc 6, a été reporté en 2ème Urgence. Il aurait du comporter initialement une tourelle à éclipse de 75/05 puis une T 75/33). Deux positions alternatives avaient été retenues pour ce bloc, soit près du B3 (position initiale du bloc B du projet - rejeté en 2e cycle), soit à mi-chemin entre les B3 et B4, au niveau du collet.


CONSTRUCTION, Fresques ou peintures, grafitis

A noter la présence de belles fresques dans le PC.


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet

L'ouvrage a pour mission principale l'interdiction frontale de la vallée de la Vésubie (B2 et B3). En outre, il interdit le vallon de la Gordolasque (B4) et croise ses feux avec l'ouvrage de GORDOLON (B5).


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné

Les indicatifs pour l'artillerie des observatoires de l'ouvrage sont les suivants :

Bloc 3 : O76
Bloc 5 : O77


EFFECTIF, Commandement et/ou unité

L'équipage de l'ouvrage de Flaut est composé de 7 officiers et 296 hommes principalement issus des 94° BAF et 167°RAP.

Cdt d'ouvrage : Cne Jacques Tramond puis Lt (Cne) Duvernay à compter du 6 nov 1939

Major d'ouvrage : Lt Girard
Cdt l'infanterie : Lt Desbiens puis Lt Avillon
Défense extérieure : SLt Van Cauwelaert

Cdt l'artillerie : Lt Nardi (10°Bie - 167° RAP)
Cdt le SR : Lt Gautois
Cdt PC mortiers de 81 : Lt Bertinetto

Cdt le bloc 3 : Slt Périé


EQUIPEMENT, Divers

La cuisine est équipée d'une cuisiniére fonctionnant grace à des bruleurs à gas-oil.
L'injection du gas oil se fait sous pression , ce qui explique la présence d'un ensemble compresseur et réservoir dans les locaux mêmes de la cuisine.


EQUIPEMENT, Electrique

L'alimentation en électricité de l'ouvrage était assurée par trois groupes électrogènes à moteur SMIM type 6 SR 19 de 150 CV


EQUIPEMENT, Transmissions

Le central principal de l'ouvrage est équipé d'un central téléphonique TM32 à 48 directions constitué de deux panneaux muraux pour 32 et 16 abonnés et d'une table d'operateur à 14 circuits.

Le PC artillerie est équipé d'un central TM 32 à 16 directions sous carter étanche (2 centraux à 8 directions)

L'ouvrage est doté d'un poste émetteur récepteur de radio installé au niveau supérieur du bloc 5.


GENERALITES, Spécificités

- Le B3 est le bloc de la ligne Maginot qui comporte le plus de cuirassements en toiture (5 cloches et 2 champignons de prise d'air).

- L'égout visitable contient une curieuse paroi séparative qui en fait quasiment toute le longueur. Cette cloison permettait le stockage du gravier de l'issue de secours type Nord-Est placée au bout de la partie visitable de l'égout. Une alvéole est construite sur la galerie pour accueillir le complément de gravier qui ne pouvait être stocké derrière la cloison. On peut s'imaginer le travail de pelletage du gravier dans l'égout exiguë et dans la pénombre en cas de nécessité d'utilisation de cette issue...
Source(s) :
SHD - 4V1658



ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle

L'ouvrage, resté longtemps ouvert et accessible, a été lourdement tagué et dégradé intérieurement. Aux dernières nouvelles (2013), il aurait été pris en gérance par une association, le MVCG-SECA (Military Vehicles Conservation Group - section Sud-Est Côte d'Azur), qui pour l'instant s'est contenté de visiter l'ouvrage. A noter que cette même association intervient sur les ouvrages de CASTILLON et GORDOLON.

Actuellement (mars 2019) l'accès à la plateforme se trouvant devant l'entrée de l'ouvrage n'est plus possible. Une barrière fermant la route d'accès a été installée à la hauteur de la caserne avec un panneau "terrain militaire, défense d'entrer". De ce fait il n'y a plus qu'une seule place pour stationner une voiture. L'ouvrage est fermé avec la présence de même type de panneau.
Source(s) :
Visite sur place



HISTORIQUE, Chronologie

le 24 juin 1940, l'ouvrage brise un assaut italiens sur le point d'appui des Adres.
Source(s) :
"La ligne Maginot, ce qu'elle était, ce qu'il en reste", J-Y Mary, page 200



HISTORIQUE, Construction

*** le détail de l'histoire de la conception et la construction de l'ouvrage peut être lu dans l'étude annexée dans l'onglet "Documents" de la page ***

L'ouvrage de FLAUT fait partie des ouvrages prioritaires prévus par le Gal DEGOUTTE dans son programme réduit de défense de Nice de 1927, au même titre que celui de Rimplas, de la Chapelle St Etienne à Sospel, et de la Ferme Russe à Menton.

L'incertitude sur la localisation exacte du barrage de la Vésubie et de l'ouvrage entrainent un retard considérable sur les prises de décision qui font que les premiers avant-projets ne datent que de 1929, finalement abandonnés au profit de la construction d'un ouvrage plus classique des conceptions de la CORF. Les projets technique se succèdent sur 1931 et 1932.

Le chantier de l'ouvrage suit celui de la route d'accès. Il débute en 1932 après attribution du marché à l'entreprise Borie de Paris.

Le gros oeuvre est achevé au printemps 1934. L'équipement de l'ouvrage débute ensuite. Il durera jusqu'en 1940, interrompu prés de deux ans par la période de détente avec l'Italie (mi-1935-mi 1937).

Les derniers travaux de nivellement du terrain, de pose du réseau de barbelé périphérique et d'équipement des PC sont achevés durant la "drôle de guerre" en mettant à profit la main d'oeuvre supplémentaire apportée par la mobilisation.

le 18 janvier 1933, par décision ministérielle la tourelle de 75 de l'ouvrage est reportée en 2° cycle.
Source(s) :
39-45 magazine n° 136 - Les projets de fortification de l'Authion (1930-1940) [page 41 bas de page (12) ]



DIVERS (Sans critère)

Les observatoires rattachés à l'ouvrage sont :
O76, O77 (blocs de l'ouvrage)
O78 - Caire Saint Sauveur
O79 - Tête Saint Sauveur
O80 - Castel Vieil





Fils de discussion



Consommation d'obus en 1940
2 messages, le dernier est de jolasjm le 30/06/2020



Page n° 10182 mise à jour le 02/07/2020 - © wikimaginot.eu 2020




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu