Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Locotracteur électrique VETRA

(VETRA)






La traction électrique dans les ouvrages

Les ouvrages d'artillerie de la ligne Maginot sont dotés d'un réseau de voie ferrée interne destiné à l'acheminement des munitions, vivres et matériels. Le type de voie utilisée est la voie à écartement de 60 cm (Decauville) et dans les ouvrages les plus importants la traction des rames de wagonnets est assurée par des locotracteurs électriques dont la désignation officielle est : "Locomotive électrique de 5 tonnes pour voie de 60 Mle 1935".

Deux constructeurs ont fourni ces locotracteurs, il s'agit de la société Schneider Westinghouse pour les matériels SW et de la Société des Véhicules et Tracteurs Electriques pour les matériels VETRA.



La société VETRA

La Société des Véhicules et Tracteurs Électriques aussi appelée Vetra est un constructeur français de trolleybus créé en septembre 1925 par le constructeur de locomotives et de moteurs marins SACM (Société Alsacienne de Constructions Mécaniques) de Belfort et la compagnie française Thomson-Houston, spécialisée dans les matériels électriques et électrotechniques (1).
Son activité était celle d'un bureau d'étude et d'un assemblier, la fabrication des matériels étant sous-traitée et réalisée principalement avec des matériels provenant de ces deux constructeurs.

Elle a existé jusqu'en 1964, date à laquelle la société cessa son activité.



Le locotracteur VETRA

Le locotracteur VETRA est un véhicule monobloc construit en tôle épaisse. Sa propulsion est assurée par deux moteurs électriques indépendants montés en prise directe sur chacun des essieux du véhicule.
Ces moteurs sont alimentés en 600V continu et peuvent être couplés en parallèle ou en série ce qui permet d'adapter la puissance à la charge tractée.
Leur alimentation est assurée depuis une caténaire grâce à deux perches articulées montées de chaque coté du locotracteur et dont l'utilisation est fonction du sens de marche. Un câble de 15 m sur enrouleur terminé par une perche mobile permet d'assurer l'alimentation du locotracteur dans les cas ou la caténaire est interrompue comme par exemple les passages de portes blindées en galerie ou l'accès au monte-charges.


Ouvrage d'artillerie de SCHOENENBOURG


Locotracteur VETRA



Le ralentissement est assuré par frein moteur, le freinage par le bridage de sabots sur les bandages de roues, ce frein mécanique étant actionnés par un volant depuis le poste de conduite. Des bacs à sable permettent d'augmenter l'adhérence de l'ensemble dans des passages difficiles en laissant s’écouler du sable entre la voie et les roues du véhicule.

Le locotracteur est contrôlé depuis le poste de pilotage situé sur l'avant du véhicule, un poste assis installé à l’arrière est prévu pour l'aide mécanicien chargé du contrôle de la perche en sens inverse . Il est doté de chaque coté d'un feu d'éclairage unique centré et chaque poste de pilotage est équipé d'un projecteur permettant l'éclairage de la caténaire et de la voute de la galerie




Caractéristiques du Locotracteur VETRA

- Tension de fonctionnement : 600V continus
- Puissance : 2 x 19 ch ou 42 ch en parallèle
- Vitesse en couplage série : 3,6 km/h
- Vitesse en couplage parallèle : 8,3 km/h
- Longueurs (Hors tampon) : 4,10 m
- Largeur hors tout : 1 m
- Hauteur hors tout : 1,75 m
- Poids : 5,3 tonnes




(1) Ces deux sociétés fusionneront en 1928 pour donner naissance à Als-Thom, qui se dénommera successivement Alsthom puis Alstom, société connue entre autres pour la conception et la fabrication du TGV français.



© 2015 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 29/10/2018