Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Fusil mitrailleur modèle MAC 24/29 D

(FM 24/29)






Le fusil-mitrailleur modèle 24-29 est l'arme automatique de dotation réglementaire de l'infanterie française en 1940
Il a été produit par la Manufacture d'Armes de Châtellerault (MAC) de 1925 à 1957. Sur cette période, ce ne sont pas moins de 190 400 armes qui seront produites, dont 2 512 du type D dédié à la fortification Maginot.

La mise au point de cette arme a été faite en 1923 par la Section d’Etude de la MAC (Direction : Colonel puis Général Reibel , conception : Chef Armurier Chosse). Initialement conçue pour tirer la cartouche de 7,5 modèle 1924 (7,5X58), l'arme fût modifiée en 1929 pour tirer la cartouche de 7,5 mm 1929 C (7,5X54) et prit alors la dénomination 24M29 (1).

Elle fonctionne par emprunt de gaz et est dotée d'une double détente permettant le tir au coup par coup ou en rafale.

Cette arme conçue en temps de paix se révélera entre d'une grande robustesse et d'une extrême fiabilité, ce qui explique sa longévité. Son mécanisme sera utilisé pour la mitrailleuse MAC 31.


Caractéristiques du modèle standard


- Longueur totale: 1,070 m.
- Longueur du canon: 0,500 m
- Poids sans chargeur: 8,930 kg. sans béquille
- Pas des rayures: 270 mm (235 pour l’usage des munitions type D)
- Munition : Cartouche de 7,5 mm type 1929C
- Vitesse du projectile : 820 m/s avec cartouche 1929C
- Portée pratique: 600 m
- Portée maximale utile 1200 m
- Portée maximale 3100 m avec la cartouche à balle ordinaire
- Cadence de tir : 450 coups par minute
- Cadence pratique : 150 à 200 coups par minute
- Alimentation: chargeur de 25 cartouches.



Version fortification FM 24/29 D


La version du FM 24 M 29 utilisée dans la fortification Maginot est la version D. Cette version produite à partir de 1934 est dotée d'un canon plus robuste dont le pas des rayures est de 235 mm au lieu de 270 mm (4 à gauche ou à droite) prévu pour le tir de la cartouche à balle lourde modèle 1929 D et doté d’un cache flamme spécifique (2)
Prévue pour un usage fixe, cette version de l'arme est livrée sans bi-pied ni anneau de bretelle du canon. Le garde-main est soit retiré soit modifié suivant le type de montage(3).
Le canon de ces armes porte la lettre D après le marquage classique. Il est doté d’un cache flamme spécifique de diamètre 23 mm , avec ou sans encoches et d’une planche de hausse marquée D adaptée à la munition mle 1929 D

Les différentes versions de cette munition sont détaillées dans la page Munitions de 7,5 du site



Utilisation dans la fortification Maginot


Le FM 24/29 sera utilisé dans des supports spécifiques à la fortification adaptés aux créneaux :

- Support SP pour les portes blindées
- Support SB pour les créneaux sous béton
- Support RB et créneau type A pour les créneaux en façade (ouvrages " anciens fronts ")
- Trémie FMB 40 pour les créneaux en façade (ouvrages " nouveaux fronts ")


Le FM a aussi été utilisé monté en jumelage de FM dans les casemates et blocs de la fortification CORF, en remplacement de jumelages de mitrailleuses Reibel MAC 31.





(1) La différence entre le modèle 24 et le modèle 24/29 est que le second ne peut tirer que la munition mle 1929 plus courte de 4 mm que la munition mle 24. La chambre du canon, le chargeur et ses éléments sont modifiés en conséquence et l’arme dotée d’un éjecteur plus long de 1,5mm.

(2) Ce canon possède un marquage 235-D.N.I sur le canon et est équipé d’un cache flamme spécifique de 23mm, avec ou sans encoches est propre aux FM destinés à la fortification. Le cache flamme des FM pour cloches est marqué C.L., celui des FM montés en jumelage est dépourvu d’encoche et non marqué.

(3) Ces FM étaient toutefois livrés avec les accessoires et éléments manquants permettant leur réutilisation par les troupes de campagne.

Sources : ATF 40, wikipedia, DGA, divers




© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 20/01/2018