Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Les troupes - Unités



Le présent volet vous propose des informations concernant les unités qui étaient affectées sur la ligne Maginot, leur historiques et des documents ou liens se rapportant aux unités en question.
Cette liste s'enrichit au fur et à mesure des contributions. Si une unité manque, n'hésitez pas à la proposer en utilisant les fils de discussions du site.

Les unitées sont regroupées selon leur arme d'origine, vous pouvez limiter l'affichage à une catégorie en la sélectionnant dans le menu à gauche de l'écran.



Grandes Unités



Armée des Alpes
Armée chargée de la défense des frontieres du Sud-Est

Armée
Echelon militaire d'organisation et de commandement opérationnel le plus vaste. Il y a 9 armées opérationnelles en France métropolitaine en Mai 1940.

54° DI ( 54° Division d'Infanterie )
La 54° Division d'Infanterie est la division de renforcement du Secteur Fortifié de Colmar.

55° DI ( 55° Division d'Infanterie (DI) )
La 55° DI est la division de renfort du Sous Secteur fortifié de Sedan (Secteur fortifié de Montmédy)

67° DI ( 67° Division d'Infanterie )
La 67° DI est une unité de renforcement du SD puis SF d'ALTKIRCH.

BEF ( British Expeditionary Force )
Corps Expéditionnaire Britannique ayant participé à la défense de la frontiére du Nord de la France.

CA ( Corps d'Armée )
Le Corps d'Armée est l'échelon organisationnel de commandement se situant sous le contrôle des Armées. Un corps d'Armée et composé de Divisions et d'éléments organiques.

CAC ( Corps d'Armée Coloniale )

GA ( Groupes d'Armées )
Echelon stratégique d'organisation d'un théatre d'opération. Il est constitué du regroupement d'un ensemble d'armées.


Artillerie (Unités)



Batterie d'ouvrage (effectifs)
Effectifs d'une batterie d'artillerie dans les ouvrages de la fortification Maginot

150° RAP ( 150° Régiment d'Artillerie de Position )
Le 150° RAP est l'un des deux régiments d'artillerie couvrant en 1940 le Secteur Fortifié de Rohrbach

152° RAP ( 152° Régiment d'Artillerie de Position (RAP) )
Le 152° Régiment d'Artillerie de Position est créé en aout 1939 et sert l'artillerie d'ouvrage du Secteur Fortifié de la Crusnes

154° RAP ( 154° Régiment d'Artillerie de Position )
Le 154° Régiment d'Artillerie de Position est un régiment d'active associé en temps de paix au Secteur du DAUPHINE. A la mobilisation, il assure la protection des sous-secteurs autour de Briançon.

155 RAP ( 155° Régiment d'Artillerie de Position (RAP) )
Regiment d'artillerie participant à la couverture du Secteur Fortifié du Bas-Rhin

157° RAP ( 157° Régiment d'Artillerie de Position )
Régiment ayant servi l'artillerie du Secteur Fortifié des Alpes-Maritimes

158 RAP ( 158° Régiment d'Artillerie de Position (RAP) )
Le 158° RAP est l'un des régiments d'artillerie composant l'artillerie du Secteur Fortifié des Alpes Maritimes (SFAM)

159° RAP ( 159° Régiment d'Artillerie de Position )
Régiment d'artillerie ayant fourni l'artillerie du Secteur Fortifié de Mulhouse, du Secteur Défensif d'Altkirch, de la Région Fortifiée de Belfort et du Secteur Défensif de Montbéliard

370° RALVF ( 370° Régiment d'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée )
Régiment support chargé de la construction des voies ferrées

371° RALVF ( 371° Régiment d'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée )
Aussi dénommé 371° Régiment d'Obusiers

372° RALVF ( 372° Régiment d'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée )
Aussi dénommé 372° Régiment de Canons

373° RALVF ( 373° Régiment d'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée )
Aussi dénommé 373° Régiment de Canons à Glissement

374° RALVF ( 374° Régiment d'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée )
Aussi dénommé 374° Régiment de canons tout azimuts

59° RAMF ( 59° Régiment d'Artillerie Mobile de Forteresse )
le 59° RAMF est l'un des régiments d'artillerie de la région fortifiée de Metz, il est affecté au secteur fortifié de Rohrbach

PAD 7 ( Parc d'Artillerie Divisionnaire n°7 )

Z ( Service Z )
Service chargé dans les ouvrages Maginot de la lutte contre les gaz.


Infanterie (Unités)



Composition des Régiments d'Infanterie de Forteresse
Les Régiments d'Infanterie de Forteresse sont des régiments d'infanterie spécifiquement adaptées à la forteresse Maginot

Répartition des unités d'infanterie de forteresse en 1939

10° RIF ( 10° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 10° Régiment d'Infanterie de Forteresse (RIF) est l'unité organique unique du SF de MULHOUSE - en tous cas initialement.

128° RIF ( 128° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 128° RIF occupe le Sous secteur de Aumetz (Secteur Fortifié de la Crusnes, Région Fortifiée de Metz)

12° RIF ( 12° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 12° RIF est le régiment qui couvre le sous-secteur de l'ILL dans le Secteur Défensif puis Fortifié d'ALTKIRCH.

132° RIF ( 132° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 132° RIF occupe le Sous secteur de Marville (Secteur Fortifié de la Crusnes puis Secteur Fortifié de Montmédy, Région Fortifiée de Metz)

136° RIF ( 136° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 136° Régiment d'Infanterie de Forteresse occupe le sous-secteur fortifié de Mouzon (Secteur fortifié de Montmédy)

146° RIF ( 146° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 146° RIF est le Régiment d'Infanterie de Forteresse assurant la couverture d'infanterie du Sous-secteur de Teting (Secteur Fortifié de Faulquemont- Région Fortifiée de Metz)

147° RIF ( 147° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 147° RIF (Régiment d’Infanterie de Forteresse) fourni l'infanterie de forteresse du sous-secteur de Sedan (Villers-le-Bar) secteur fortifié de Montmédy..

148° RIF ( 148° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 148° RIF (Régiment d’Infanterie de Forteresse) est un régiment de réserve du type B. Il tient le sous-secteur de BOULZICOURT (Flize) - Secteur Fortifié des ARDENNES.

149° RIF ( 149° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Régiment assurant la couverture d'infanterie du SF Crusnes en temps de paix et du sous-secteur Arrancy en temps de guerre

152° RI ( 152° Régiment d'Infanterie - Diables Rouges )
Le 152° Régiment d'Infanterie 'Les Diables Rouges' était affecté dans le Secteurn Fortifié de Colmar, puis en Lorraine et dans les Ardennes

153° RIF ( 153° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 153° Régiment d'Infanterie de Forteresse est le régiment d'active dont les bataillons formeront les régiments de forteresse de temps de guerre du SF de ROHRBACH. Durant la campagne de France, il occupe le sous-secteur de LEGERET dans ce secteur fortifié.

154° RIF ( 154° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 154° RIF, formé au moment de la mobilisation, occupe le sous-secteur de PHILIPPSBOURG.

155° RIF ( 155° Régiment d'infanterie de Forteresse )
Le 155° Régiment d'Infanterie de Forteresse tient en temps de guerre le Sous-secteur de la Tête de Pont de Montmédy, Secteur Fortifié de Montmédy. En temps de paix, il fournit la totalité de l'infanterie du Secteur Fortifié de Montmédy

160° RIF ( 160° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 160° RIF occupe le Sous secteur de Narbéfontaine (Secteur Fortifié de Faulquemont puis Secteur Fortifié de Boulay à partir du 23 mai 1940 , Région Fortifiée de Metz)

161° RIF ( 161° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 161° RIF occupe le Sous secteur de Tromborn (Secteur Fortifié de Boulay, Région Fortifiée de Metz)

162° RIF ( 162° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 162e RIF occupe le sous-secteur de Burtoncourt (secteur fortifié de Boulay). Il est dénommé 'Régiment de la Nied'

164° RIF ( 164° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Régiment d'infanterie

165° RIF ( 165° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 165° RIF, formé au moment de la mobilisation, occupe le sous-secteur de LANGENSOULTZBACH.

166° RIF ( 166° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 166° RIF est le régiment de forteresse affecté à l'occupation et la défense du sous-secteur de BINING (SF de ROHRBACH).

167° RIF ( 167° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Régiment d'Infanterie de Forteresse affecté au Sous Secteur d'Elzange du Secteur fortifié de Thionville

168° RIF ( 168° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Régiment d'infanterie de Forteresse ayant tenu le Sous-Secteur de Hettange Grande (Secteur Fortifié de Thionville - RFM) Appelé Régiment de la Moselle

169° RIF ( 169° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Régiment d'Infanterie de Forteresse affecté au Sous Secteur d’Oeutrange du Secteur fortifié de Thionville

171° RIF ( 171° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 171° RIF est le régiment qui couvre le sous-secteur de FRANKEN dans le Secteur Défensif puis Fortifié d'ALTKIRCH.

172° RIF ( 172° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Régiment d'infanterie ayant tenu le sous-secteur centre du Secteur Fortifié de Strasbourg

1° DBCPyr ( 1° Demi-Brigade de Chasseurs Pyrénéens )
Unité composée des 1°, 2° et du 6° Bataillons de Chasseurs Pyrénéens affectée dans les Pyrénées puis au Secteur Fortifié du Jura

22° RIF ( 22° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 22° Régiment d'Infanterie de Forteresse (RIF) occupe le sous-secteur de Pechelbronn du SF de Haguenau.

23° RIF ( 23° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 23° Régiment d'Infanterie de Forteresse (RIF) occupe le sous-secteur de SOUFFLENHEIM du SF de HAGUENAU.

242° RI ( 242° Régiment d'Infanterie )
Le 242° Régiment d'Infanterie est l'un des trois régiments organiques du SF de COLMAR puis de la 104° DIF.

28° RIF ( 28° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 28° Régiment d'Infanterie de Forteresse est l'une des composantes du SF de COLMAR. Il occupe au 16 Juin 1940 le sous-secteur de WOLFGANTZEN.

2° DBCPyr ( 2° Demi-Brigade de Chasseurs Pyrénéens )
Unité composée des 3° et 4° Bataillons de Chasseurs Pyrénéens affectée dans les Pyrénées puis au Secteur Fortifié du Jura et dans le secteur de Belfort

30° DBAF ( 30° Demi Brigade Alpine de Forteresse )
Régiment ayant fourni les troupes d'infanterie du sous secteur Maurienne , Secteur Fortifié de Savoie

34° RIF ( 34° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 34° RIF occupe le sous-secteur sud (ERSTEIN) du SF du BAS-RHIN. Il est intercalé entre le 172° RIF au Nord et le 42° RIF (SF de COLMAR) au Sud.

37° RIF ( 37° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 37° RIF est le régiment de forteresse tenant le sous-secteur de BITCHE dans le secteur fortifié de ROHRBACH. Ce régiment d'active (Régiment des Vosges) donnera naissance à la mobilisation au 37° RIF de guerre et aux 154° et 165° RIF.

3° DBCPyr ( 3° Demi-Brigade de Chasseurs Pyrénéens )
Unité composée des 5° et 6° Bataillons de Chasseurs Pyrénéens affectée dans les Pyrénées

40° DBAF ( 40° Demi Brigade Alpine de Forteresse )
Régiment ayant fourni les troupes d'infanterie du sous secteur Sospel , Secteur Fortifié des Alpes-Maritimes

42° RIF ( 42° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 42° Régiment d'Infanterie de Forteresse tient le Sous-Secteur d'Hilsenheim (Elsenheim) dépendant du Secteur Fortifié de Colmar

47° DBCA ( 47° Demi Brigade de Chasseurs Alpins )
La 47° Demi Brigade de Chasseurs Alpins est composée des 86, 91° et 95 Bataillons de Chasseurs Alpins et occupe le Sous-Secteur Haute Clarée/Guisane (Secteur Fortifié du Dauphiné).

4° DBCPyr ( 4° Demi-Brigade de Chasseurs Pyrénéens )
Unité composée des 7° et 8° Bataillons de Chassseurs Pyrénéennes affectée à la couverture de la frontière espagnole puis au SFAM et en région parisienne

51 RMIC ( 51° Régiment de Mitrailleurs d'Infanterie Coloniale )
Le 51° RMIC occupe en 1939-40 le sous-secteur de Sarralbe, Secteur défensif de la Sarre

58° DBAF ( 58° Demi Brigade Alpine de Forteresse (DBAF) )
La 58° DBAF assure la défense du sous secteur Corniches du SFAM. Elle est composée des 76°, 86° et 96° BAF.

5° DBCPyr ( 5° Demi-Brigade de Chasseurs Pyrénéens )
Unité composée des 9° et 10° Bataillons de Chasseurs Pyrénéens affectée à la surveillance de la frontière espagnole puis au Secteur Fortifié de Colmar.

68° RIF ( 68° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 68° RIF est mobilisé à partir du 23° RIF de temps de paix pour tenir le sous-secteur de SESSENHEIM au sud du SF de HAGUENAU. Il est encadré à gauche par le 23° RIF et à droite par le 70° RIF.

69° RMIF ( 69° Régiment de Mitrailleurs d'Infanterie de Forteresse )
Le 69° RMIF, issu du 69° RIF de temps de paix, est un régiment d'infanterie de forteresse occupant le sous-secteur de LIXING, appartenant selon la période au SD de la SARRE ou au SF de FAULQUEMONT.

71° BAF ( 71° Bataillon Alpin de Forteresse )
Bataillon d'infanterie alpine ayant tenu le quartier de l'Arc, sous-secteur de la Maurienne, Secteur Fortifié de Savoie

75° BAF ( 75° Bataillon Alpin de Forteresse )
Bataillon d'infanterie alpine ayant tenu le quartier de la Forca , sous-secteur Authion du SFAM

76° BAF ( 76° Bataillon Alpin de Forteresse )
Le 76° BAF etait l'un des trois bataillons de la 58° Demi Brigade Alpine de Forteresse. Il tenait le quartier Castillon (Sous-Secteur des Corniches , Secteur Fortifié des Alpes Maritimes)

79° RIF ( 79° Régiment d'Infanterie de Forteresse )
Le 79° Régiment d'Infanterie de Forteresse (RIF), formé à partir du 23° RIF du temps de paix, occupe le sous-secteur de HOFFEN dans la SF de Haguenau.

81° BAF ( 81° Bataillon Alpin de Forteresse )
Bataillon d'infanterie alpine ayant tenu le quartier des Cols du Sud, sous-secteur de la Maurienne, Secteur Fortifié de Savoie

85° BAF ( 85° Bataillon Alpin de Forteresse )
Bataillon alpin de forteresse ayant tenu le quartier Brouis du sous-secteur Authion (Secteur Fortifié des Alpes Maritimes)

86° BAF ( 86° Bataillon Alpin de Forteresse )
Le 86° BAF etait l'un des trois bataillons de la 58° Demi Brigade Alpine de Forteresse. Il tenait le quartier Centre (Sous-Secteur des Corniches , Secteur Fortifié des Alpes Maritimes)

86° BCA ( 86° Bataillon de Chasseurs Alpins )
Le 86° Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA) est le bataillon de réserve du sous-secteur Haute Clarée/Guisane, Secteur Fortifié du Dauphiné)

91° BAF ( 91° Bataillon Alpin de Forteresse )
Le 91° Bataillon Alpin de Forteresse est l'unité d'infanterie de réserve couvrant en juin 1940 les sous-quartiers Valmeinier et Rochilles du sous-secteur Basse-Maurienne du Secteur Fortifié de Savoie (SFS)

91° BCA ( 91° Bataillon de Chasseurs Alpins )
Le 91° Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA) tient en juin 1940 les passages de Montgenèvre et de la Vachette dans le Secteur Fortifié du Dauphiné.

95° BAF ( 95° Bataillon Alpin de Forteresse )
Bataillon Alpin de Forteresse ayant tenu le quartier Braus (Sospel) en 1940

95° BCA ( 95° Bataillon de Chasseurs Alpins )
Le 95° Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA) est le bataillon qui tient le quartier Peyrolles (sous-secteur Haute Clarée/Guisane, Secteur Fortifié du Dauphiné)

96° BAF ( 96° Bataillon Alpin de Forteresse )
Le 96° BAF etait l'un des trois bataillons de la 58° Demi Brigade Alpine de Forteresse. Il tenait le quartier Menton (Sous-Secteur des Corniches , Secteur Fortifié des Alpes Maritimes)

BCHM ( Bataillon de Chasseurs de Haute Montagne )

BCM ( Bataillon de Chasseurs Mitrailleurs )

BCPyr ( Bataillons de chasseurs pyrénéens )

DBCPyr ( Demi-Brigade de Chasseurs Pyrénéens )
Unité composée de deux puis trois Bataillons de Chasseurs Pyrénéens initialement affectées à la couverture des Pyrénées puis réparties sur les frontière du Sud-Est et du Nord-Est

GRCA ( Groupe de Reconnaissance de Corps d'Armée )

SES ( Section d'Eclaireurs Skieurs )


Génie (Unités)



Répartition des unités du Génie de forteresse en 1940
Répartition sur les fronts fortifiés du Nord Est et du Sud Est des unités du Génie de forteresse en 1939-1940 et explicatif sur les différentes dénominations successives qui leur ont été données.

10° RG ( 10° Régiment du Génie )
Le 10° RG était en 1939 le régiment du Génie de la 7° Région Militaire spécialisé dans la forteresse.

15° RG ( 15° Régiment du Génie )
Régiment du génie chargé de la construction, de l'entretien et de l'exploitation des réseaux militaires de voie ferrée de 60

18° RG ( 18° Régiment du Génie )
Le 18e Régiment du Génie est un régiment spécialisé dans les transmissions couvrant la Région Fortifiée de Metz et celle de la Lauter

203° BGF ( 203° Bataillon du Génie de Forteresse )
Le 203° Bataillon du Génie de Forteresse regroupe les unités du génie rattachées au Secteur Fortifié de Thionville.

213° BGF ( 213° Bataillon du Génie de Forteresse )
Bataillon regroupant les unités du Génie rattachées au Secteur Fortifié du Jura après la mobilisation.

214° BGF ( 214° Bataillon du Génie de Forteresse )
Bataillon du Génie regroupant les unités affectées au Secteur Fortifié de Savoie

215° BGF ( 215° Bataillon du Génie de Forteresse )
Bataillon du Génie regroupant les unités affectées au Secteur Fortifié des Alpes-Maritimes

216° BGF ( 216° Bataillon du Génie de Forteresse )
Bataillon regroupant l'ensemble des unités du Génie affectées au SF Dauphiné en 1939 - 1940

220° BGF ( 220° Bataillon du Génie de Forteresse )
Le 220° Bataillon du Génie de Forteresse regroupe les unités du Génie rattachées au SD de la Corse.

221° BSCF/F ( 221° Bataillon de Sapeurs de Chemin de Fer )
Bataillon ayant exploité en maintenu les réseaux ferroviaires militaires en voie étroite (voie de 60) des secteurs 'Rive gauche' et 'Rive droite' dans la RFM (Région fortifiée de Metz)

222° BSCF/F ( 222° Bataillon de Sapeurs de Chemin de Fer )
Bataillon ayant exploité en maintenu les réseaux ferroviaires militaires en voie étroite (voie de 60) de la Région Fortifiée de la Lauter

228° BGF ( 228° Bataillon du Génie de Forteresse )
Bataillon regroupant les unités du Génie affectées à la 104° Division d'Infanterie de Forteresse (ex-SF Bas-Rhin) à partir du 16 mars 1940

229° BGF ( 229° Bataillon du Génie de Forteresse )
Le 229° Bataillon du Génie de Forteresse regroupe les unités du génie rattachées au secteur occupé par la 104° Division d'Infanterie de Forteresse après la dissolution du Secteur Fortifié de Colmar en mars 1940.

230° BGF ( 230° Bataillon du Génie de Forteresse )
Le 230° Bataillon du Génie de Forteresse regroupe les unités du génie rattachées au secteur occupé par la 105° Division d'Infanterie de Forteresse après la dissolution du Secteur Fortifié de Mulhouse en mars 1940.

28° RG ( 28° Régiment du Génie )
Le 28e Régiment du Génie est un régiment spécialisé dans les transmissions couvrant les secteurs fortifiés du Sud Est

325° GCT ( 325° Groupement de Compagnies de sapeurs Téléphéristes )
Groupement des compagnies ayant en charge la construction, l'exploitation et l'entretien des téléphériques militaires dans le secteur couvert par l'Armée des Alpes.

4° RG ( 4° Régiment du Génie )

5° RG ( 5° Régiment du Génie )
Régiment ayant en charge la construction, l'entretien et l'exploitation des réseaux ferrés militaires en voie normale

607° GRF ( 607° Groupe de Sapeurs de Chemin de Fer de Région Fortifiée )

608° GRF ( 608° Groupe de Sapeurs de Chemin de Fer de Région Fortifiée )

7° RG ( 7° Régiment du Génie )

ITTF ( Inspection Technique des Travaux de Fortification )


Autres unités



CTE ( Compagnie de Travailleurs Etrangers )
Les Compagnies de Travailleurs Etrangers étaient chargées de travaux d'intérêt militaire.